En cette soirée inaugurale, les modifiés ont repris la place qui leur revient à l’Autodrome.

David Hébert, de bout en bout

David Hébert nous avait prévenus : il n’allait pas se présenter à l’Autodrome Granby au meilleur de sa forme en raison de douleurs à une jambe. Mais au terme de la finale de 50 tours en modifié, on avait juste envie de dire : heureusement qu’il n’était pas en forme !

Le pilote de Saint-Damase a mené l’épreuve de bout en bout et il a remporté le Kick off Challenge qui lançait la saison à l’Autodrome. Du coup, il a mis la main sur la somme de 3000 $ remis au gagnant.

Parti premier, Hébert n’a jamais cédé sa place par la suite. Il a résisté à Yan Bussière pendant 48 tours puis à François Bernier pendant les deux derniers. Même trois relances n’ont pas réussi à l’ébranler.

« C’est un bon départ, je suis content, a lancé Hébert, qui avait justement insisté dans La Voix de l’Est sur le fait qu’il voulait connaître un bon début de saison. J’avais une bonne voiture, aussi bonne que celle avec laquelle j’ai terminé la dernière saison, et j’en ai profité. Et franchement, ça a été l’fun cette bataille avec Yan puis avec François. »

Bernier avait aussi le sourire après avoir fini second.

« La dernière saison n’a pas été facile et il n’y a rien de gênant à terminer derrière David, a-t-il dit. Ma voiture a été très rapide lors des essais et en qualification et elle s’est bien comportée en finale. Je suis très satisfait. »

Même son de cloche du côté de Bussière, troisième.

« J’ai tout donné, mais il m’en manquait un peu pour avoir le meilleur sur David, a-t-il mentionné. Mais un podium pour partir la saison, c’est l’fun! »

Mathieu Boisvert Jr et Steve Bernard ont complété le top 5.

Bussière et Bernard roulaient avec un moteur W16 dans leur voiture.

Le champion défendant Steve Bernier, aussi sur W16, a fini huitième. En qualification, il était passé à un doigt de battre le record de piste de l’Autodrome.

On notera aussi la sixième place de Martin Pelletier, dont la venue en modifié était attendue, et la septième de Michaël Parent, qui a sorti sa deuxième voiture après avoir été victime d’un accident à la suite d’un contact avec Jean Boissonneault en qualification.

Une vingtaine de voitures avaient pris le départ de la finale.

Une première victoire pour Even Racine

En sportsman, le Granbyen Even Racine a remporté sa première victoire en carrière après avoir pris la tête lors du dernier tour de la finale de 30 tours.

« On dit que la première victoire est la plus dure à aller chercher, a raconté le pilote de 17 ans. Maintenant que c’est fait, j’espère qu’il y en aura plein d’autres! »

Racine, le neveu de Steve Bernard, a devancé Alexandre Salvas et Jérémy Roy.

Pascal Payeur, lui, a enlevé les honneurs de la finale de 30 tours chez les pro-stock. Il a eu le meilleur sur Stéphane Larivière et Pierre-Olivier Breault.

Le fait saillant de cette épreuve a été le spectaculaire accident subi par Guy Viens. Plus de peur que de mal heureusement.

Et même si on ne retrouvait que 11 voitures en piste, ça a brassé. Dany Voghel a d’ailleurs reçu un drapeau noir après avoir envoyé Bruno Cyr dans le décor.

Enfin, chez les sports compacts, la Gardangeois Danick Sylvestre l’a emporté. Au terme de la première finale de la saison présentée à l’Autodrome, il a devancé Bruno Lafontaine et le champion en titre Claude Cournoyer.