Darian Durant a signé un contrat de trois saisons avec les Alouettes, mettant officiellement fin à son séjour de 11 ans avec les Roughriders.

Darian Durant se dit à l'aise avec son départ de la Saskatchewan

Darian Durant a tourné la page du point de vue du football. Mais il est quand même difficile pour le vétéran quart de vivre la fin d'un chapitre de 11 ans de souvenirs personnels.
Durant est de retour à Regina pour la première édition de la Semaine LCF, seulement deux mois après que les Roughriders eurent échangé ses droits aux Alouettes de Montréal. Âgé de 34 ans, Durant a rapidement signé un contrat de trois saisons avec sa nouvelle équipe, mettant officiellement fin à son séjour de 11 ans avec les Roughriders.
«J'ai eu du temps pour saisir l'ampleur du changement et je suis à l'aise avec cette situation, a mentionné Durant, mercredi. C'est agréable de passer du temps avec mes nouveaux coéquipiers cette semaine et ça ajoute à l'engouement.»
Par contre, ce qui a été plus difficile a été de vider son domicile à Regina.
«Ça fait mal quand vous regardez tous les souvenirs accumulés, a raconté Durant. De tout mettre dans des boîtes ou de se débarrasser de certaines choses, ce n'est pas évident.
«Cette place a joué un rôle tellement important dans ma vie pendant 11 ans, j'ai passé le tiers de ma vie en Saskatchewan. Ce n'est pas facile de quitter, mais le nouveau chapitre s'annonce excitant.»
Durant a participé à 157 matchs de saison régulière avec les Riders et il a soulevé la coupe Grey en 2007 et 2013. La première fois, c'était en tant que réserviste, mais Durant a joué un rôle clé dans la victoire de 45-23 des Roughriders face aux Tiger-Cats de Hamilton au Mosaic Stadium en 2013.
En 113 départs, Durant a compilé un dossier de 58-54-1 et il occupe le deuxième rang dans l'histoire de l'équipe pour les passes tentées (3519), les passes complétées (2186) et les verges de gains (28 136), ainsi que le troisième rang pour les passes de touché (149). Mais Durant est aussi devenu la coqueluche des partisans grâce à sa simplicité et ses nombreuses heures d'implication communautaire.
«D'avoir joué à un endroit où le football est si important m'a permis d'apprécier encore plus ma carrière. Cela m'a forcé à gagner en maturité, à devenir une meilleure personne et à apprécier les choses que la vie a à offrir. J'en serai toujours reconnaissant.»
Chez les Alouettes, Durant se retrouve avec une équipe qui n'a jamais trouvé un véritable successeur à Anthony Calvillo - maintenant entraîneur des quarts - après qu'il eut pris sa retraite après la campagne 2013. Les Alouettes ont compilé un dossier de 7-11 la saison dernière et ils ont été exclus des éliminatoires.
Durant aura de nombreuses munitions à l'attaque avec les receveurs Nik Lewis, S.J. Green et Ernest Jackson. «Je crois que les pièces sont en place, a déclaré Durant. Sur papier, nous avons une très bonne équipe.
«L'important sera de rester en santé, de travailler fort et de développer des affinités. Nous avons les outils et si nous faisons le nécessaire à chaque jour, nous pouvons faire un bon bout de chemin.»