Les Inouk et le Collège Français avaient rendez-vous à compter de vendredi soir en ronde quart de finale.

Coronavirus: Inouk et Maroons aussi en congé forcé

Le sport local n’échappe pas aux craintes liées au coronavirus. Et comme tout le monde, les Inouk et les Maroons se retrouvent en congé forcé alors que la Ligue de hockey junior AAA du Québec et la Ligue senior Richelieu ont également suspendu leurs activités jusqu’à nouvel ordre.

Les Granbyens devaient entamer leurs séries éliminatoires vendredi soir à Longueuil, eux qui avaient rendez-vous avec le Collège Français en ronde quart de finale. Quant aux Waterlois, en arrière 2-0 dans leur série demi-finale les opposant aux Mustangs, ils étaient attendus à Saint-Hubert vendredi soir également.

Les Inouk devaient disputer leur premier match des séries devant leurs partisans dimanche après-midi. Les Maroons, eux, devaient retrouver leurs fans samedi soir.

« C’est plate, mais il faut mettre la sécurité et la santé de nos joueurs et de tout le monde en priorité, a expliqué le directeur général des Inouk, Samuel Bessette. Je travaille moi-même dans un hôpital (comme magasinier à l’Institut de cardiologie de Montréal) et je peux vous dire que la panique est déjà installée. Il faut mettre toutes les chances de notre côté afin d’enrayer, ou du moins ralentir, cette pandémie. »

La LHJAAAQ n’a pas de plan pour la suite des choses. Comme tout le monde, remarquez bien.

« Combien de temps est-ce que nos activités seront suspendues ? Personne ne le sait, a encore dit Bessette. Lorsqu’on va reprendre, si on reprend, les séries pourraient-elle devenir de simples deux de trois ? Tout est possible. Pour l’heure, on ne peut faire autrement qu’attendre et espérer pour le mieux… »

En début de soirée, on apprenait que Hockey Québec mettait carrément un terme à la saison de hockey mineur dans la province. La Ligue de hockey préparatoire scolaire, dont font partie les Titans du Verbe Divin, avait pour sa part annoncé la suspension de ses activités plus tôt dans la journée. La Ligue de hockey senior AAA ne présentera pas non plus de matchs jusqu’à nouvel ordre. Le Réseau du sport étudiant du Québec tardait par contre à faire part de ses intentions.

« Le moment le plus l’fun de la saison »

Puisque la LHJAAAQ n’a rendu sa décision qu’en toute fin d’après-midi, les Inouk se sont néanmoins entraînés jeudi après-midi au Centre sportif Léonard-Grondin. Le temps qu’a duré l’entraînement, le pilote Jason Tracey a demandé à ses joueurs d’essayer d’oublier le reste et de se concentrer sur la tâche.

« Je comprends la situation, mais je ne peux faire autrement que de penser aux joueurs, a mentionné Tracey. En particulier, je pense à ceux qui, si le hockey ne reprend pas, ont peut-être joué leur dernier match. Après l’entraînement, (le capitaine) Tristan Belliveau est venu me voir en me disant : “Je peux pas croire que ma carrière junior va finir comme ça ! ” C’est triste quand on y pense… »

Tracey va suivre l’évolution de la situation.

« On y va au jour le jour, on n’a pas le choix. Est-ce qu’on pourrait faire des séances d’entraînement quand même en attendant ? Je ne sais pas. On ne sait même pas si les arénas vont demeurer ouverts… »

Les Inouk ont connu une saison difficile, on le sait. Et les séries représentaient pour eux une belle occasion de faire amende honorable.

« Les séries, c’est le moment le plus l’fun de la saison, c’est pour ça qu’on joue au hockey. Je comprends la situation, je le répète, mais c’est triste qu’on nous prive de ça… », a conclu Tracey.