Confirmé: les Inouk remportent leur appel

La Ligue de hockey junior AAA du Québec a finalement confirmé ce que les Inouk avaient annoncé un peu trop vite dimanche après-midi : la formation granbyenne a remporté sa cause devant le comité d’appel du circuit dans le dossier de l’admissibilité du défenseur Nathan Martel lors des deux premiers matchs de la saison.

Ce faisant, les deux victoires remportées par les Inouk face au Révolution du Lac Saint-Louis, le 7 septembre, et les Cobras de Terrebonne, deux jours plus tard, restent à leur dossier et ne seront pas transformées en défaites, ce qui aurait été le cas si le comité d’appel n’avait pas infirmé la décision de la LHJAAAQ.

« La ligue avait rendu sa décision, les Inouk sont allés en appel et ils ont eu de bons arguments, a expliqué le commissaire de la LHJAAAQ, Jacques Laporte. Le processus a été respecté rigoureusement et je suis à l’aise avec tout ça. »

Par le biais d’un communiqué publié sur internet dimanche, les Inouk, probablement trop contents, avaient annoncé que le comité d’appel avait infirmé la décision de la LHJAAAQ. En soirée, ils ont toutefois retiré leur communiqué, ce qui a amené une certaine confusion.

« Les équipes ne sont pas autorisées à publier des informations du genre avant que la Ligue ne l’ait fait en premier lieu, a précisé Laporte. C’est un détail… »

Ni le président Marco Bernard ni l’entraîneur et directeur général Patrice Bosch, qui se sont fait entendre devant le comité d’appel, n’ont commenté la décision rendue en leur faveur, si ce n’est pour dire qu’ils étaient heureux.

Laporte n’a pas voulu dire ce qui avait finalement fait pencher la balance en faveur des Inouk.

« La décision a été rendue et on n’ira pas plus loin », a-t-il dit au sujet de ce dossier qui, avouons-le, ne fait pas particulièrement bien paraître son circuit.

Rappelons que Nathan Martel a été suspendu deux matchs à la fin de la dernière saison alors qu’il évoluait avec l’Intrépide de Gatineau, dans la Ligue midget AAA. Selon la LHJAAAQ, il aurait dû purger cette suspension au début du calendrier régulier des Inouk, ce qui n’a pas été fait. Devant le comité d’appel, Bernard et Bosch, selon ce qu’a appris La Voix de l’Est, ont plaidé que l’information ne s’était jamais rendue jusqu’à eux.

Mais voilà, Martel a finalement purgé sa suspension lors des troisième et quatrième matchs des Inouk. La LHJAAAQ avait mal informé les médias en annonçant qu’il avait plutôt été suspendu pour un geste posé face aux Cobras, le 9 septembre.

Leblanc encore à l’honneur

Dans un autre ordre d’idées, William Leblanc a été nommé joueur offensif de la dernière semaine dans la LHJAAAQ. Au cours de cette période, le vétéran attaquant de 20 ans a amassé huit points, dont six buts. Il a marqué quatre fois face à l’Arctic de Montréal-Nord vendredi.

C’est la deuxième fois déjà que Leblanc est ainsi à l’honneur cette saison. Après neuf matchs, il montre un dossier de 11 buts et autant de passes, ce qui le place au sommet des marqueurs du circuit en compagnie de Matthew Newbury, du Titan de Princeville, qui a toutefois disputé une rencontre de moins.

Le gardien William Lavallière, qui a été tellement bon dimanche dans la victoire des Rangers de Montréal-Est face aux Inouk, a quant à lui reçu le titre de joueur défensif.

Les Inouk (8-1) affronteront les Panthères de Saint-Jérôme (2-6-1) vendredi soir au centre sportif Léonard-Grondin.