Les amateurs de hockey de Granby répondront-ils à nouveau à l’appel?

Combien seront-ils dans les gradins?

Plus de 1200 spectateurs ont assisté au match d’ouverture local des Bisons. Trois semaines plus tard, combien seront-ils dans les gradins du centre sportif Léonard-Grondin, vendredi soir?

La question est sur toutes les lèvres. On dirait même que le chiffre d’assistance du deuxième match suscite plus d’intérêt que le résultat de la rencontre face au Cap-de-la-Madeleine. C’est spécial.

« C’est pas compliqué, les gens de Granby ont le goût que ça marche, les Bisons, me disait un observateur de la scène sportive locale croisé sur la rue Principale cette semaine. Ils veulent que ça marche, ils veulent du positif, ils sont tannés d’entendre parler des petites foules des Inouk. On est mûrs pour quelque chose de l’fun et de rassembleur en matière de hockey à Granby. »

Pour l’heure, tout semble militer en faveur des Bisons. L’équipe gagne, l’organisation est dynamique, elle fait preuve de professionnalisme dans sa façon de présenter son produit et les amateurs de hockey d’ici souhaitaient depuis un bon moment avoir du hockey senior de bon niveau. La Ligue senior AAA, ce n’est pas tout à fait la Ligue nord-américaine, mais ça s’en approche.

Le long délai de trois semaines entre les deux premiers matchs locaux suscite toutefois des interrogations. Certains au sein de l’organisation ont peur que l’équipe se soit fait oublier alors que d’autres, au contraire, ont l’impression que les gens se sont ennuyés et que la rencontre pourrait avoir l’air ni plus ni moins d’un deuxième match d’ouverture.

Chose certaine, on sent un buzz en ville autour des Bisons. L’intérêt est là, les gens en parlent et la réaction est forte sur les réseaux sociaux.

Donc, combien seront-ils vendredi soir? S’ils étaient 600 lors des deux matchs préparatoires et 1200 à l’ouverture, il serait étonnant qu’ils soient moins de 800… mais il ne serait pas étonnant non plus qu’ils soient autour de 1000. Mais il y aura du monde, c’est sûr.

On a hâte de voir aussi.