Ce n’est pas l’action qui manquait devant le filet du gardien Zachary Méthot, des Sabres, sur cette séquence captée en deuxième période. Mais malheureusement pour les Titans, il n’y a pas eu de but.

Classique scolaire: défaite crève-cœur pour les Titans M-18

Les Titans M-18 ont subi un revers à la fois crève-cœur et frustrant en ouverture de la cinquième édition de la Classique de hockey scolaire, mercredi soir, au centre sportif Léonard-Grondin.

Les Titans se sont inclinés 2-1 face aux Sabres du Collège Notre-Dame. La défaite était crève-cœur parce que les Montréalais ont inscrit le but gagnant avec 22 secondes à faire à la troisième période et elle était frustrante parce que les Granbyens ont perdu face à une équipe qui n’a remporté que cinq petites victoires en 30 matchs en saison régulière.

« On est capables de mieux, a expliqué Maxime Cyr, l’entraîneur en chef des Titans M-18. Ce soir, on a bien joué pendant un bon bout, mais on s’est ensuite compliqué la vie pour rien. En même temps, n’enlevons rien aux Sabres, qui ont joué une excellente troisième période. »

Xavier Messier, en désavantage numérique en première, a enregistré le seul but des Titans. Derryck Jacques, en début de troisième, et Abraham El Hawat ont déjoué Alexandre Champigny.

« Même si on n’a pas joué pour ,500 en saison régulière, on a probablement une des cinq meilleures attaques de la Ligue de hockey préparatoire scolaire, a repris Cyr, qui est aussi un des adjoints de Patrice Bosch chez les Inouk. Ça n’a pas paru ce soir, peut-être qu’on était un peu rouillés après un mois d’inactivité… »

Car les Titans ont été éliminés dès le premier tour des séries de la LHPS. Remarquez que les Sabres ont connu le même sort.

« C’est un tournoi important pour nous puisque ça se passe chez nous, à Granby, et qu’on joue devant parents et amis. Il va falloir élever notre jeu d’un cran », a conclu coach Cyr, dont l’équipe a rendez-vous jeudi soir avec la seule équipe américaine inscrite au tournoi.

La première journée de la Classique scolaire a néanmoins été très bonne pour l’organisation des Titans, dont les équipes ont remporté quatre victoires, subi seulement deux défaites et livré un verdict nul.

Le tournoi, qui se poursuit jusqu’à dimanche, propose pas moins de 25 matchs jeudi, à compter de 9 h 10. Les Titans M-17, qui ont disposé des Marquis du Collège Mont-Sainte-Anne de Sherbrooke 4-3 mercredi, lanceront la journée en affrontant les Montagnards du Collège Saint-Hilaire.

Coup de chapeau à un miraculé

Avant le match des Titans M-18, les organisateurs ont donné un coup de chapeau à Émile Beauchamp, un véritable miraculé de la vie.

Le jeune Beauchamp, 15 ans, portait les couleurs des Sabres M-17 mineur jusqu’au début mars, soit jusqu’à ce que son cœur ne cesse de battre pendant… 40 minutes au beau milieu de vacances familiales au Mexique. Après être littéralement revenu à la vie, il a passé quatre jours dans le coma et est resté à l’hôpital pendant 13 jours. Mais mercredi soir, il avait l’air aussi en forme que vous et moi. Un miraculé, qu’on vous dit.

Émile Beauchamp est le fils de Donald Beauchamp, ancien vice-président du Canadien, qui a passé une partie de sa jeunesse à Granby.

Du jeune Beauchamp, on vous en reparle, promis.