Les Lions Nord du Lac St-Louis ont marqué quatre fois en troisième période pour vaincre les Corsaires de Pointe-Lévy au compte de 4-2.

Classe AAA du Tournoi bantam: les Lions Nord rugissent en finale

Meilleur club AAA au Québec en vertu du classement POC, les Lions Nord du Lac St-Louis se sont montrés à la hauteur de leur réputation en finale au 48e Tournoi international de hockey bantam de Granby, dimanche après-midi. La formation montréalaise a marqué quatre fois en troisième période pour vaincre les Corsaires de Pointe-Lévy au compte de 4-2.

« Évidemment, nous sommes venus ici pour gagner. Nos gars ont très bien joué toute la semaine. Je suis très heureux du résultat aujourd’hui. Nous sommes revenus de l’arrière, donc c’est une preuve de caractère », a mentionné l’entraîneur vainqueur, Kirk Mullin.

Toutes compétitions confondues, les Lions ont subi seulement deux défaites cette saison. À Granby, il n’avait permis que trois buts en quatre matchs avant le début du match ultime.

Grâce aux buts de William Cantin-Bolduc puis Julien Hébert, les Corsaires menaient pourtant 2-0 au début du dernier vingt. Les Lions ont néanmoins été capables d’ouvrir la machine au moment opportun.

Le capitaine Charles-Alexis Legault a d’abord percé la défensive adverse à l’aide d’une belle feinte, avant de rejoindre son coéquipier Massimo Gentile, qui a réduit l’écart.

James Swan a ensuite placé le disque derrière le gardien Charles-Edward Gravel pour créer l’égalité 2-2.

Les Montréalais n’allaient pas s’arrêter en si bon chemin. Profitant d’une autre belle passe de Legault, James Malatesta a placé les siens en avance.

« Quelques minutes plus tôt, un de nos buts avait été refusé. Sur le blanc, on a essayé de rester positifs. On savait qu’on pouvait marquer à nouveau », a raconté le jeune Malatesta. Ce dernier a ensuite complété le pointage dans un filet désert.

Un futur pro ?
Les Lions ont également dominé les honneurs individuels remis au terme de la rencontre. Grâce à sa fiche de 12 points en cinq matchs, Malatesta a mérité le titre de joueur offensif du tournoi dans la classe AAA. James Brady et Liam Choquette se partagent le trophée remis au gardien par excellence.

Legault a pour sa part été nommé « joueur le plus combattif ». « J’ai dirigé plusieurs joueurs qui sont aujourd’hui dans la Ligue nationale. Je crois que Legault a beaucoup de chance de s’y rendre lui aussi », a avancé Kirk Mullin, qui a notamment côtoyé les défenseurs Marc-Edouard Vlasic et Michael Matheson. Le titre de meilleur défenseur est allé à Édouard Carrier, des Corsaires.

Les locaux mordent la poussière
Plus tard dimanche, les Lynx de la Haute-Beauce ont été sacrés champions de la classe BB après une victoire de 4-1 aux dépens des Patriotes de Beauharnois. Quatre joueurs différents ont marqué pour les Lynx en finale. Alexis Gagné a récolté trois points.

Dans le A féminin, le Wild de Westlake a battu Voltigirls de Drummondville 4-3 lors du match ultime. Brianna Modesto a fait la différence tard en troisième période.

Notons que le parcours des Bad Girls de Yamaska-Missisquoi s’est arrêté en quarts de finale. Elles ont été frustrées par Drummondville en tirs de barrage.

Finalement, au niveau A masculin, les Voltigeurs 4 de Drummondville se sont imposés 6-4 contre les Sieurs de Trois-Rivières. Les représentants du Centre-du-Québec ont compté cinq fois sans réplique à compter de la mi-partie. Le but de la victoire appartient à Nathan Carrière.

En demi-finale, les Voltigeurs avaient défait le Husky de Cowansville par la marque de 4-2. Les buts de Xavier Poulin-Haman et Rémi Lefebvre n’ont pas suffi pour le club local.

UNE ÉDITION ENLEVANTE

Le 48e Tournoi international de hockey bantam s’est amorcé sur un faux départ, une tempête de neige ayant forcé l’annulation de toutes les parties à l’horaire le mercredi 7 février. Une dizaine de jours plus tard, le président du tournoi, Normand Côté, a dressé néanmoins un bilan plus que positif.

La finale de la classe AAA-relève figure certainement parmi les moments forts de cette édition 2018. Rappelons que les Harfangs de l’école du Triolet ont effacé un retard de 4-0 en fin de match, avant de terrasser les Corsaires de Pointe-Lévy en prolongation. « J’en ai entendu parler toute la semaine. Les gens m’ont envoyé des articles et des vidéos. C’était vraiment un beau moment », a souligné Côté. 

Les équipes internationales attirent évidemment l’attention au tournoi granbyen. « Quand les Mexicains sont arrivés, tout le monde se demandait ce que ça allait donner. Finalement, ils se sont rendus jusqu’en quarts de finale (dans la classe A). » Les Scorpions de Mulhouse, en France, ont fait encore mieux, remportant les grands honneurs dans le B.  En contrepartie, aucun club de la région ne s’est taillé une place en finale. 

Comme toujours, le Tournoi bantam de Granby mettait en scène plusieurs joueurs fort prometteurs. Normand Côté avait notamment de bons mots pour Charles-Alexis Legault, capitaine des Lions Nord du Lac St-Louis au niveau AAA.