Les Harfangs du Triolet ont arraché une victoire de 3-2 en prolongation contre le Noir et Or de l’école De Mortagne.

Classe AAA du Tournoi bantam de Granby: les Harfangs triomphent en prolongation

Point culminant du 50e Tournoi international de hockey bantam de Granby, la finale de la prestigieuse classe AAA avait une forte saveur locale dimanche après-midi. Alignant cinq joueurs provenant de la région, les Harfangs du Triolet ont arraché une victoire de 3-2 en prolongation contre le Noir et Or de l’école De Mortagne, notamment dirigé le Granbyen d’origine David Lapierre.

Jérémie Dumas a tranché le débat en faveur de la formation sherbrookoise.

« J’ai reçu la rondelle à la ligne bleue, puis j’ai suivi mon instinct en descendant vers le haut du cercle. Je ne m’attendais pas nécessairement à marquer ce but-là, mais je suis très content », a lancé le grand numéro 4, qui a d’ailleurs été nommé défenseur par excellence dans sa catégorie.

Le défenseur granbyen Noah Delorme et l’attaquant Anthony Campbell, de Philipsburg, ont obtenu des mentions d’aide sur la séquence décisive.

« J’ai repéré Jérémie, qui était bien placé dans le haut de la zone. Quand j’ai vu la rondelle au fond du filet, le sentiment était tout simplement indescriptible! », a raconté le jeune Campbell.

Shawn Pearson a donné le ton au match en marquant dès la troisième minute de jeu, alors que les Harfangs évoluaient pourtant en infériorité numérique.

Le jeu de puissance du Noir et Or a été nettement plus efficace en deuxième période, alors que les buts Eliot Lahaie puis Samuel Kingsley ont porté le pointage à 2-1.

Lewis Gendron a toutefois ramené tout le monde à la case départ avec un solide lancer dans le coin supérieur droit, au début du dernier vingt.

Président d’honneur du tournoi, le comédien Marc Messier s’est dit impressionné du niveau de jeu dans cette finale, qui opposait deux des meilleures formations AAA de la province. En date de dimanche, le Noir et Or occupait le deuxième rang dans la Ligue de hockey d’excellence du Québec, tandis que les Harfangs étaient classés sixièmes.

Le titre d’attaquant par excellence dans le AAA est revenu à Nathan Baril, le fils de l’animateur Jean-François. Les gardiens des Harfangs, Benoit Aucoin (utilisé en finale) et Adam Lecours, ont aussi été honorés.

Outre Campbell et Delorme, le défenseur Nicolas Roberge ainsi que les attaquants Éli Baillargeon et Connor Macey représentent la région chez les Harfangs.

Le Husky vaincu en finale

Le suspense s’est étiré encore davantage lors de la finale BB.

Antoine Ledoux a ultimement fait la différence en tirs de barrage, permettant aux Mousquetaires de Saint-Hyacinthe de vaincre les Mariniers de Sorel-Tracy par la marque de 4-3. Émile Gauvin a préparé les trois buts des éventuels champions en temps régulier.

Les Vics BB de la Haute-Yamaska ont été éliminés samedi après-midi, alors qu’ils se sont inclinés 4-1 contre le Phoenix de Sherbrooke.

Dans le tout dernier match à l’horaire dimanche, le Husky de Cowansville espérait rafler les grands honneurs de la classe A. Les locaux ont tenté une remontée en troisième période, mais ont finalement encaissé une défaite de 5-3 face aux Voltigeurs 3 de Drummondville.

« On a connu un mauvais départ, mais on est très fiers de la manière dont les gars ont rebondi. Ils ont travaillé fort pour revenir, mais on a manqué de temps », a commenté l’entraîneur-chef Étienne Côté.

Les buts de Frédérick Landry (deux fois) et Antoine Blanchard ont été insuffisants dans le camp cowansvillois. Du côté des Voltigeurs, Raphaël Caron (trois buts, une passe) et Renaud Tremblay (un but, trois passes) ont amassé quatre points. Rappelons que les Cascades Élites de Drummondville/Victoriaville (AAA relève), les Sénateurs de Laval (AA) et les Valois IGA d’Acton Vale (B) ont triomphé dans leurs catégories respectives lors du premier bloc du tournoi.

Le président du tournoi, Normand Côté

UNE 50e ÉDITION MÉMORABLE

Du match amical des Anciens Canadiens jusqu’aux dernières finales, le 50e Tournoi international de hockey bantam de Granby a rempli ses promesses au cours des deux dernières semaines. 

Les organisateurs ont attiré trois équipes provenant de l’extérieur de l’Amérique du Nord. L’équipe nationale des moins de 14 ans du Japon a notamment été freinée en huitièmes de finales samedi avant-midi. La Suisse et la Slovénie étaient également représentées. 

« Les Japonais ont surpris tout le monde avec des joueurs de première année dans le bantam AAA », a souligné le président du tournoi, Normand Côté. 

« C’était beau de les voir s’installer au milieu de la glace pour saluer la foule des deux côtés. Les gens ont apprécié leur présence.»

Côté se réjouit aussi de l’engouement suscité par de la finale AAA, chaudement disputée devant quelques centaines de spectateurs dimanche.