Face aux Orioles, Olivier Therrien a concédé un seul point mérité, en plus de retirer huit frappeurs au bâton.

Cinq en cinq pour les Indians

Les choses vont plutôt bien, merci, pour les Indians de Granby.

Après cinq matchs, les champions en titre de la Ligue de baseball senior de la Vallée des forts présentent une fiche de cinq victoires et aucune défaite. Ce qui ne surprend pas le gérant Jean-Philippe Primeau. 

« Les gars ont compris la saison dernière ce que ça prenait pour gagner, tant dans l’attitude que dans la façon de jouer, explique-t-il. Et ils appliquent la même formule cette année. Nous n’avons pas joué uniquement des matchs parfaits, c’est clair, mais il est difficile de ne pas être heureux du départ que nous connaissons. »

Lundi soir, au stade Napoléon-Fontaine, les Indians ont martyrisé les Orioles de Boucherville 21-2. Les Granbyens ont frappé… 22 coups sûrs dans ce match qui a été arrêté après quatre manches et demi en raison de la différence de points.

Anthony Mirande et Anthony Choquette ont fait souffrir les lanceurs des Orioles en frappant trois coups sûrs chacun et en produisant respectivement cinq et quatre points. Olivier Therrien a lancé cinq manches et n’a pas accordé grand-chose aux visiteurs. Il a concédé un point mérité et a retiré huit frappeurs au bâton.

« Le pointage indique clairement l’allure du match, mais ça aurait pu être pire, a laissé tomber Primeau. Disons que nous avons été très corrects avec les Orioles, nous n’avons pas fait exprès pour les humilier encore plus… »

Les Indians disputeront leur prochain match dimanche, à Varennes. Le lendemain, ils affronteront les Dodgers de Saint-Jean au stade Napoléon-Fontaine.