Dave Ainsley
Le Quotidien
Dave Ainsley
Le quart-arrière des Cardinals de l’Arizona Kyler Murray est le joueur le plus payant cette saison pour les pools.
Le quart-arrière des Cardinals de l’Arizona Kyler Murray est le joueur le plus payant cette saison pour les pools.

Petite histoire de pool de football

CHRONIQUE / Depuis de nombreuses années, comme le hockey de la LNH, le football de la NFL est devenu, au fil du temps, le paradis des adeptes de pools. L’industrie, qui génère maintenant des milliards de dollars en Amérique du Nord, s’est développée lentement. 

Les traces des premiers pools remontent aux années 60 et la base n’a pas tellement changé depuis. Chaque participant construit son équipe au repêchage et des points sont associés à leur performance, soit les verges amassées et les touchés, qui font souvent la différence entre une bonne et une moins bonne journée. Il existe plusieurs types de ligues, notamment sous la forme de duels un contre un ou d’un classement général. Dans certaines ligues, il est possible de garder des joueurs saison après saison ; certains ont instauré un plafond salarial. Bref, il y en a pour tous les goûts, sans oublier les pools de prédictions, plus traditionnels, mais tout aussi populaires. Avec l’avènement d’Internet, les gros réseaux de télévision américains ont tous lancé des plateformes de gestion et il est devenu de plus en plus facile de tout suivre en temps réel, ce qui a permis de faire exploser la participation.

Je l’avoue : je suis un grand adepte de pools! Ça me procure une bonne dose de plaisir, mais aussi des frustrations hebdomadaires, parfois. Ça change la dynamique de visionnement des matchs quand nos joueurs sont impliqués, mais également ceux de nos adversaires. Par exemple, lundi dernier, le duel entre Rams de Los Angeles et les Buccaneers de Tampa Bay a décidé du gagnant de mon affrontement. Grâce à une bonne performance du receveur de passes Cooper Kupp, des Rams, nous étions en position de l’emporter, mais un touché du receveur des Bucs Chris Godwin en fin de match a anéanti tous nos espoirs de victoire. Malgré la défaite, avec mon partenaire, j’ai ainsi pu profiter de l’affrontement jusqu’à la dernière minute du dernier match. J’avais justement discuté de cette situation avec mon ami Jean-François Maltais, spécialiste de football, qui participe à un grand nombre de pools.

«Je fais des pools pour plusieurs raisons, la première étant qu’avec les pools, chaque match de chaque dimanche prend son importance, et ce, du début de la saison jusqu’au sifflet final de la semaine 17. Même si un club n’est plus dans la course aux éliminatoires, ses joueurs demeurent actifs et ont un impact sur les différents résultats de nos fantasy. Dans un deuxième temps, quoi de mieux que les rivalités amicales ? Certaines des ligues auxquelles je participe sont composées de vieux amis qui s’affrontent semaine après semaine depuis plus d’une décennie! Dans d’autres, nous connaissions quelques personnes au départ, mais les nouveaux individus embarquent dans le processus et certains deviennent même de nouveaux amis», m’avait-il fait valoir avec justesse, lui qui varie les formules.

«Aucunement besoin d’être un expert pour participer. Les sites pour conseiller les joueurs sont innombrables et des listes présaison et hebdomadaires sont disponibles à la portée de tous. C’est certain qu’un oeil pour le talent et un appétit pour le football peut vous procurer un avantage, mais ça demeure à la portée du fan de football moyen, et même débutant. Votre technique évoluera au fil du temps», mentionne-t-il, à ceux qui voudraient se lancer dans l’aventure.

Mais attention, ça peut rapidement devenir très agréable!

EN HAUSSE

Rams de Los Angeles (7-3)

Après la victoire contre les Buccaneers (7-4), c’est maintenant l’équipe à battre dans la conférence Nationale. Leur défensive peut les mener très loin, même si l’attaque ne semble pas capable de prendre le contrôle d’une partie.

Choix 199 du dernière repêchage, le demi de sûreté Jordan Fuller (32) a intercepté deux fois Tom Brady, choix 199 du repêchage de 2000. Ça ne s’invente pas.

Titans du Tennessee (7-3)

Ils vont au rythme de leur porteur de ballon Derrick Henry, qui a franchi dimanche la barre des 1000 verges. Il a également neuf touchés, dont deux qui ont donné une victoire aux Titans en prolongation.

Pour une deuxième fois cette saison, Derrick Henry a inscrit le touché de la victoire en prolongation.

Chiefs de Kansas City (9-1)

Aussi bizarre que cela puisse paraître, c’était la première fois de sa carrière que Patrick Mahomes lançait une passe de touché pour permettre aux Chiefs de prendre les devants avec moins de deux minutes à faire. Sur cette séquence, contre l’excellente défensive des Raiders de Las Vegas (6-4), il a démontré qu’il était maintenant le favori dans la course au titre de joueur le plus utile.

Patrick Mahomes a été magistral dans la dernière séquence offensive des Chiefs qui a mené au touché de la victoire.

EN BAISSE

Dolphins de Miami (6-4)

Ils ont bien mal amorcé une séquence de trois matchs contre des équipes inférieures en étant surpris par les Broncos de Denver (4-6). Soudainement, les doutes émergent sur le quart Tua Tagovailoa, qui a été remplacé par Ryan Fitzpatrick en deuxième demie.

Tua Tagovailoa a été cloué au banc en fin de match contre les Broncos.

Eagles de Philadelphie (3-6-1)

Parlant de doutes sur un quart-arrière, Carson Wentz ne fait rien pour aider sa cause, lui qui prend constamment de mauvaises décisions. Leurs quatre prochains matchs : Seahawks de Seattle (7-3), Packers de Green Bay (7-3), Saints de La Nouvelle-Orléans (8-2) et Cardinals de l’Arizona (6-4). Ça va leur prendre un miracle.

Carson Wentz a été frappé cinq fois contre les Browns de Cleveland, dont une fois dans la zone des buts.

Packers de Green Bay (7-3)

Ils étaient en plein contrôle contre les Colts d’Indianapolis (7-3), mais n’ont rien fait de bon en deuxième demie, avant de s’incliner après un échappé du receveur Marquez Valdes-Scantling en prolongation, qui a d’ailleurs reçu des menaces de mort. Beaucoup de gens prennent le sport trop au sérieux...

Les Colts ont marqué 20 des 23 derniers points du match contre les Packers.

MATCH DE LA SEMAINE

Titans (7-3) c. Colts (7-3), dimanche, 13 h

Les Colts ont remporté le premier duel, mais un match du jeudi est toujours à prendre avec des bémols. Cette fois, le choc a lieu un dimanche dans des circonstances régulières.

PRÉDICTIONS

Las Vegas Atlanta
LA Chargers Buffalo
NY Giants Cincinnati
Baltimore Pittsburgh
Tennessee Indianapolis
Cleveland Jacksonville
Carolina Minnesota
Arizona Nouvelle-Angleterre
Miami NY Jets
San Francisco LA Rams
La Nouvelle-Orléans Denver
Kansas City Tampa Bay
Chicago Green Bay
Seattle Philadelphie
Semaine dernière : 9 en 13 (69 %)
Total : 106-45-1 (70,2 %)