«Le bobsleigh, c'est comme faire les ménages à La Ronde... mais en 10 fois plus tripant», affirme Christophe Normand.

Christophe Normand se lance dans le bobsleigh

Le nom de Christophe Normand, des Blue Bombers de Winnipeg, est associé au football. Mais voilà que le Bromontois vient de se découvrir une autre passion: le bobsleigh!
«Un jour, Mathieu Bertrand, un de mes entraîneurs à l'époque où je jouais pour le Rouge et Or de l'Université Laval, m'a parlé de Jesse Lumsden, cet ancien des Tiger-Cats, des Eskimos et des Stampeders qui s'est lancé dans le bobsleigh après avoir fait carrière dans la Ligue canadienne», raconte Normand.
«Cette histoire m'a intrigué et, en 2014, j'ai effectué des tests pour savoir si j'avais ce qu'il fallait pour pratiquer ce sport. La réponse s'est avérée positive et, depuis, j'attendais juste la bonne occasion pour me lancer à mon tour!»
L'occasion est venue par l'entreprise de Yannik Morin, propriétaire du gymnase La Taule à Waterloo, coach de niveau international en bobsleigh et responsable de la nouvelle Fédération de bobsleigh du Québec. Morin est passionné quand il parle de son sport et il a véritablement donné le goût à Normand.
Adrénaline
Et pas plus tard que le week-end dernier, Christophe Normand et un coéquipier de l'Ontario, Jacob Grant, ont participé à la Coupe de l'Amérique du Nord, une compétition qui réunissait des athlètes d'une dizaine de pays à Lake Placid, dans l'État de New York.
Ils ont terminé à l'avant-dernier rang, mais le footballeur affirme s'être amusé comme un p'tit fou.
«Le bobsleigh, c'est comme faire les ménages à La Ronde... mais en 10 fois plus tripant. Faire une descente à 140 kilomètres-heure, c'est dur à battre comme rush d'adrénaline!»
Normand n'a pas l'intention de s'arrêter là. Il rêve de participer aux Jeux olympiques!
«Évidemment, le football reste la priorité. Mais il y a moyen de pratiquer les deux sports, les calendriers ne se chevauchant pas. On verra...»
Fin avril, Normand prendra part au camp printanier des Blue Bombers. Il a hâte.
«À titre de recrue, j'ai participé aux six derniers matchs de l'équipe l'automne dernier et ça m'a énormément motivé. J'ai de gros objectifs en vue de la prochaine saison.»