Avec les Alouettes

Un centre-arrière, ça fait quoi ?

CHRONIQUE / Au cours des dernières semaines, j’ai reçu plusieurs courriels de lecteurs intrigués par ma position dans l’alignement des Alouettes. Je joue sur les unités spéciales mais aussi, comme vous le savez, comme centre-arrière. Et les gens ne savent pas toujours ce que ça mange en hiver, un centre-arrière !

D’abord, j’ai à peu près toujours joué à cette position. À l’école secondaire, avec les Castors de Mgr-Euclide-Théberge à Marieville, au collégial, avec les Lynx d’Édouard-Montpetit à Longueuil, mais moins au niveau universitaire, avec le Rouge et Or de Laval, parce que j’étais davantage porteur de ballon.

Avec les Alouettes

La tête en paix !

CHRONIQUE / La semaine dernière, je vous disais que j’aimais ce que nous étions en train de devenir en tant qu’équipe, que nous commencions de plus en plus à croire en nos chances de succès. Depuis samedi, j’ai l’impression que même les plus sceptiques commencent à croire en nous.

Cette victoire de 20-10 face aux Eskimos, nous l’avons méritée. Ça a été un match très, très physique et nous avons travaillé dur dans les tranchées. Pour tout vous dire, ça a été une véritable guerre… et nous l’avons gagnée.

Avec les Alouettes

J’aime ce qu’on devient

CHRONIQUE / Petit train va loin, comme on dit. Nous venons de remporter nos deux derniers matchs et nous sommes présentement à égalité avec le Rouge et Noir d’Ottawa au deuxième rang de la section Est de la Ligue canadienne de football.

À Ottawa, nous avons joué un sapré bon match de football. Nous avons été dominants dans les trois grandes phases du jeu : en attaque, en défensive et sur les unités spéciales.

Avec les Alouettes

Une soirée extraordinaire !

CHRONIQUE / Franchement, je ne suis pas près d’oublier mon premier match à domicile dans l’uniforme des Alouettes! Quelle soirée extraordinaire ça a été!

Dans une ambiance absolument électrique au stade Percival-Molson, nous avons remporté une grosse victoire face aux Tiger-Cats, l’une des meilleures équipes de la Ligue canadienne de football. Vraiment, j’ai tripé fort!

Avec les Alouettes

Des papillons dans l’estomac

CHRONIQUE / Je l’avoue : j’ai des papillons dans l’estomac, je suis fébrile. Non, ce n’est pas un match comme les autres qui m’attend jeudi soir au stade Percival-Molson de l’Université McGill.

Face aux Tiger-Cats de Hamilton, ce sera notre match d’ouverture locale. Et pour moi, ce sera mon véritable premier match devant mes nouveaux partisans.

Avec les Alouettes

Nous avons montré de belles choses

CHRONIQUE / Nous n’avons pas gagné, c’est vrai. Mais avouez que nous avons montré de belles choses, vendredi soir à Edmonton, à l’occasion de notre premier match de la saison.

J’ai lu beaucoup d’analyses et j’ai entendu beaucoup de commentaires au sujet des Alouettes en prévision de la saison qui vient de commencer. Certains observateurs ont fait preuve d’optimisme, mais ils ont été nombreux à nous prédire des moments très difficiles. C’est du sport, les gens font des prédictions et c’est correct, ça fait partie du jeu.

Avec les Alouettes

Oui, j’ai confiance !

CHRONIQUE / Amateurs de football, mes salutations ! Et bienvenue à cette nouvelle chronique où je vous parlerai de ma première saison dans l’uniforme des Alouettes. Je vais vous amener en coulisses et tenter de vous faire vivre les choses de l’intérieur.

Oui, je sais, je n’arrive pas à Montréal dans la période la plus tranquille et la plus joyeuse dans l’histoire de l’équipe. La concession est à vendre, on vient de perdre notre entraîneur en chef et plusieurs pensent que ce sera une saison difficile. Mais moi, je vous le dis tout de suite, j’ai confiance !