Maude Caplette a adoré participer à la compétition The cheerleading Worldset souhaite, un jour, pouvoir y retourner.

Cheerleading: une Granbyenne de niveau mondial

La Granbyenne Maude Caplette a vécu une expérience magique à Orlando au cours du week-end. La membre des Inouk du cheerleading a participé à la compétition internationale The cheerleading Worlds. Pour l'occasion, Maude s'est jointe à l'équipe des Coyotes Wanted Pack, formée par une école de Candiac.
«Le championnat mondial de cheerleading est vraiment une expérience exceptionnelle qui n'arrive pas souvent dans une vie», a-t-elle souligné à La Voix de l'Est depuis la Floride, où elle se trouve jusqu'à mercredi.
Son équipe, qui participait dans la catégorie International open - level 5, s'est rendue en demi-finale du rendez-vous international. Elles terminent cinquièmes parmi les équipes canadiennes et treizièmes au niveau mondial. Un bon résultat, selon l'athlète.
«Nous sommes tous très satisfaits de notre compétition! [...] C'est certain qu'il est arrivé quelques erreurs dans notre compétition en demi-finale et que si ce n'était pas arrivé nous aurions peut-être pu aller en finale, mais on s'est améliorées par rapport aux sélections et nous en sommes très fières!»
Du carburant pour le futur
Clairement, le voyage a enchanté la jeune femme. Selon le Service des communications du Cégep de Granby, Maude avait appris entre les branches qu'une place s'était libérée dans l'équipe, l'une de ses membres s'étant blessée. Elle avait ensuite convaincu l'équipe lors d'essais. Avant de se rendre dans l'État de la Floride, il lui aura fallu s'entraîner de cinq à six fois par semaine. Pour Maude, les efforts en ont valu la chandelle.
«C'est vraiment la compétition que toutes les cheerleaders rêvent de faire et le temps que j'ai passé dans cette équipe et à cette compétition m'a vraiment permis d'évoluer énormément.»
Et la Granbyenne a bien l'intention de remettre ça.
«C'est une expérience que je souhaite de tout coeur pouvoir revivre un jour!»