Charles Beaudoin a tôt fait d'enfiler le chandail des Cataractes.

Charles Beaudoin avec les Cataractes

C’est à Shawinigan, au même endroit où avait lieu le repêchage, que Charles Beaudoin va entamer sa carrière dans la LHJMQ.

Avec leur deuxième choix du premier tour, choix qui appartenait au départ aux Remparts de Québec, les Cataractes ont sélectionné Beaudoin au 11e rang. Le Bromontois était classé huitième meilleur espoir par la Centrale de soutien au recrutement de la LHJMQ.

«Je suis très content!, a lancé l’athlète de 16 ans lorsque joint par La Voix de l’Est. Là, c’est vrai, le rêve est réalisé. C’est intense, c’est plein d’émotions. Je suis heureux…»

Beaudoin aime l’idée de poursuivre son cheminement avec les Cataractes qui, comme la LHJMQ, fêtent leurs 50 ans.

«C’est une organisation qui est riche en histoire, qui a déjà gagné la Coupe Memorial et qui mise sur des partisans extraordinaires. Et Shawinigan, c’est à environ deux heures de route de la maison seulement. Tout est parfait!»

Lorsqu’il s’est présenté au micro après avoir été sélectionné, Beaudoin a immédiatement gagné le cœur de ses nouveaux partisans en disant «que les fans ont l’air à tripper hockey ici». Ce fut sa première ovation au Centre Gervais Auto!

Les Cataractes ont raté les séries éliminatoires la saison dernière et Beaudoin fait clairement partie de leur plan de redressement.

«Il était beaucoup plus haut sur notre liste, nous sommes très surpris d’avoir pu le prendre au 11e rang», a expliqué le directeur général Martin Mondou au Nouvelliste.

«Il est solide, il peut s’impliquer physiquement et il a tout un tir, a enchaîné le recruteur en chef Mario Carrière, qui a été le premier à souhaiter la bienvenue à Beaudoin. Et c’est un gars qui a toujours bien performé dans les grands moments.»

Avec leur premier choix, le troisième au total, les Cataractes avaient choisi Mavrik Bourque, un autre attaquant et un produit des Estacades de Trois-Rivières.

Et comme prévu, l’attaquant Hendrix Lapierre, de l’Intrépide de Gatineau, a été le tout premier joueur repêché. Il poursuivra sa carrière avec les Saguenéens de Chicoutimi.

Aucune idée

Charles Beaudoin jure qu’il n’avait aucune idée qu’il allait être repêché par les Cataractes.

«Moi, j’étais assis dans les gradins avec les membres de ma famille et j’attendais juste que mon nom sorte, a-t-il dit. J’avais eu une très bonne entrevue avec le recruteur en chef Mario Carrière, je dirais même que ça avait cliqué, mais j’avais eu d’autres bonnes entrevues aussi.»

L’ancien des Cantonniers de Magog, on le répète, était classé huitième meilleur espoir. Il affirme qu’il n’a pas été déçu d’avoir été réclamé «seulement» au 11e rang.

«C’est juste des chiffres, ça. J’ai été repêché, en première ronde en plus, et je suis content de devenir un membre des Cataractes. Je suis vraiment très heureux!»

Lors de la finale du championnat canadien de hockey midget AAA, Beaudoin a subi une micro déchirure à la clavicule. Rien d’inquiétant, dit-il, puisqu’il a repris l’entraînement la semaine dernière.

«Je vais être prêt pour le camp des Cataractes, ne vous inquiétez même pas!», a-t-il mentionné.

Samedi soir, la petite famille Beaudoin se préparait à célébrer l’heureux moment chez un oncle de Charles, à Victoriaville. Il y avait de l’émotion dans l’air.

«Tout le monde est content, même s'il n’y a pas eu de larmes. Mais c’est un beau moment et ça mérite d’être fêté», a conclu Charles Beaudoin.