Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.
Le Sheffordois Cédric Lacroix a été opéré mardi afin de réparer son doigt fracturé.
Le Sheffordois Cédric Lacroix a été opéré mardi afin de réparer son doigt fracturé.

Cédric Lacroix a été opéré à un doigt

Jonathan Gagnon
Jonathan Gagnon
La Voix de l'Est
Article réservé aux abonnés
Le rôle de joueur d’énergie peut parfois être ingrat dans le monde du hockey professionnel. Cédric Lacroix a pu le confirmer à ses dépens au début du mois, alors qu’il s’est fracturé un doigt en bloquant un lancer. L’attaquant du Fuel d’Indy, une équipe de l’ECHL, a été opéré mardi et sera donc à l’écart pour six à huit semaines supplémentaires.

L’incident est survenu lors d’un match à domicile contre les Nailers de Wheeling le 3 mars. Les deux clubs évoluaient à forces égales lorsque Lacroix s’est placé devant le tir décoché par un défenseur adverse.

«C’est sûr que je suis déçu, je m’étais développé un bon rôle avec le Fuel. Ma blessure m’empêchera aussi d’être rappelé par une équipe de la Ligue américaine », a commenté le Sheffordois de 26 ans dans un échange de messages avec La Voix de l’Est mardi avant-midi.

«La bonne nouvelle, c’est que je vais être de retour avant les séries, qui devraient débuter le 5 juin.»

Avant sa blessure, Lacroix évoluait au centre du troisième trio du Fuel, en plus de présences régulières sur le jeu de puissance et en infériorité numérique. Il a jusqu’ici cumulé 5 points et 42 minutes de pénalités en 17 rencontres.

De bons débuts pour Spinozzi

Toujours dans l’ECHL, le Granbyen Kevin Spinozzi connaît des débuts satisfaisants avec le Rush de Rapid City. Il était le défenseur le plus productif de son équipe, toutes proportions gardées, en date de mercredi matin.

Spinozzi affichait alors une récolte de 15 points en 31 matchs. Son différentiel de -5 se situait par ailleurs près de la moyenne à Rapid City.