Le défenseur granbyen Alexandre Coulombe a disputé 55 parties avec les Cataractes lors de la saison 2014-2015. -

Cataractes de Shawinigan: Coulombe réintègre l'alignement

Ennuyé par une blessure à la cheville depuis plus de six mois, le défenseur Alexandre Coulombe a réintégré l'alignement des Cataractes de Shawinigan, disputant les trois dernières parties de la formation junior majeur.
Toujours engagé dans une lutte entre quatre joueurs de 20 ans, le Granbyen a pu renouer avec l'action dans des circonstances particulières.
«Je ne m'attendais pas à jouer tout de suite. Mais il y a des blessés, dont plusieurs à la défense. (...) C'est sûr que je n'étais pas prêt à 100 %. Je m'étais entraîné deux fois avec l'équipe», raconte le principal intéressé.
Malgré un différentiel cumulatif de moins-3, Alexandre Coulombe demeure satisfait de ses prestations. «Je suis un défenseur défensif et physique avec une bonne première passe. J'ai gardé mon jeu simple», estime l'arrière de 6'3 et 202 livres.
Si Coulombe a pu effectuer un retour au jeu, c'est notamment parce que Zachary Taylor - un autre défenseur de 20 ans - se retrouve sur la touche. Déjà victime d'une importante blessure au genou la saison dernière, son cas serait réévalué «au jour le jour».
Lutte interne
Rappelons que chacune des équipes de la LHJMQ est limitée à trois vétérans. Les attaquants Gabriel Slight et Alex Pawelczyk sont les deux autres joueurs de 20 ans des Cataractes.
Au cours des prochaines semaines, Coulombe tentera de se tailler un poste permanent chez les Cataractes. «À l'intérieur d'un vestiaire, il faut toujours se battre pour être le meilleur», a-t-il souligné.
En 55 parties avec les Cataractes lors de la saison 2014-2015, le Granbyen avait cumulé 5 points (dont 1 but) et 32 minutes de pénalités. En raison d'une opération à la cheville, il a dû rater le dernier camp d'entraînement ainsi que le début de la présente campagne. En entrevue avec La Voix de l'Est mardi après-midi, le Granbyen a évoqué la possibilité d'être impliqué dans une transaction durant la période des Fêtes, alors que les échanges pleuvent au sein de la LHJMQ.
Priorité à la LHJMQ
Chose certaine, il espère poursuivre son séjour au sein du circuit Courteau: «C'est le plus haut niveau où je peux jouer à mon âge et je veux y rester. (...) Il faut juste que je joue ma game. Je ne contrôle pas le reste.»
Les Inouk de Granby, qui ont fait de lui leur choix de premier tour lors du dernier repêchage au niveau junior AAA, ne seraient pas une option à court terme.