Le lanceur Fernado Fernandez-Beltran a été fumant face au Big Bill, signant un blanchissage de 2-0 au terme d’un match complet.

Castors: une victoire pour lancer la saison

Les Castors figurent parmi les rares équipes de baseball qui ont été épargnées par les caprices de Dame Nature dimanche, alors que de nombreux matchs ont été annulés à travers la province. Le club valois a profité de sa chance en remportant son premier match de la saison du côté de Coaticook.

Le lanceur Fernando Fernandez-Beltran a été intraitable face au Big Bill, signant un blanchissage de 2-0 au terme d’un match complet.

Le gaucher a permis seulement deux coups sûrs, tous deux frappés par le Roxtonais Cédric Vallières. Il a également récolté 10 retraits sur des prises.

« On savait que Fernando était très prêt pour ce match, parce qu’il a lancé tout l’hiver en Australie. Il n’était pas limité au niveau du nombre de lancers », a souligné le nouveau gérant des Castors, Martin Bérubé. « Il a été dominant du début à la fin. »

Puisque des douleurs chroniques aux hanches limitent grandement l’utilisation du vétéran Steve Green, Bérubé estime que Fernandez-Beltran est devenu le partant numéro 1 de son club.

L’artilleur de 24 ans avait subi une seule défaite en huit départs l’été dernier, en plus de présenter une moyenne de 3,23 points mérités par neuf manches.

« Fern a une excellente cutter, avec beaucoup de mouvement. En plus, les gauchers sont toujours dangereux ! », a ajouté Bérubé, qui est toujours actif dans le rôle de frappeur désigné.

Les Castors ont brisé la glace en début de deuxième manche contre le Big Bill. Reinaldo Ramirez a profité d’une erreur pour croiser la plaque.

Les visiteurs ont doublé leur avance lors de la manche suivante, grâce à un ballon-sacrifice de Jonathan Lussier aux dépens de Christopher Sauvé-Gebhardt (lanceur perdant).

« On a obtenu seulement six coups sûrs, mais tout le monde a frappé solidement. Plusieurs balles ont été cognées dans les mains de joueurs adverses », a fait valoir Martin Bérubé.

« J’ai vraiment aimé l’ambiance qui régnait au sein de l’équipe. »

En plus de diriger Fernandez-Beltran derrière le marbre, Johan Ochoa s’est signalé avec deux coups sûrs.

Les Castors procéderont à leur ouverture locale vendredi soir, alors que les Cardinaux de Saint-Jérôme seront de passage à Acton Vale. Étienne St-Amand amorcera le match au monticule dans le camp valois.

La rentrée des Guerriers encore repoussée

Par ailleurs, pour la deuxième fois en une semaine, la pluie est venue contrecarrer les débuts à domicile des Guerriers junior élite de Granby dimanche. Le match prévu en soirée contre l’équipe U-17 de l’Académie de baseball du Canada a été repoussé à une date ultérieure.

Rappelons que la formation granbyenne a obtenu son premier gain de la saison vendredi soir, malmenant le Rocket de Coaticook par la marque de 8-0.

Avec notamment 11 retraits sur des prises en six manches de travail, Dave Gauthier a offert une performance qualifiée de « fumante » sur la butte. Simon Deprés a produit deux points pour Granby, tandis qu’Alexandre Lapointe a frappé trois coups sûrs.

Les Guerriers (fiche de 1-1) pourraient maintenant renouer avec leurs partisans mardi soir. Si Dame Nature coopère, les Cards de LaSalle (3-0) s’amèneront au stade Napoléon-Fontaine pour un match programmé à 20 h. Les locaux prévoient offrir le départ au jeune droitier Zachary Gagnon.

Les Guerriers souhaitent assurément venger l’affront subi le 11 mai dernier. Les Cards avaient alors effacé un retard de 11-0 pour finalement l’emporter.

« Si LaSalle gagne, ça va déjà nous éloigner du premier rang (de la division Groupe Vertdure). Mais en même temps, on n’enverra pas des gars dans la gueule du loup s’ils ne sont pas prêts », a indiqué le gérant de l’équipe, Denis Lamontagne.

« Avec Zach Gagnon qui a lancé tout l’hiver (aux États-Unis), on est très confiants. »

Lamontagne a aussi officialisé le retour du vétéran Guillaume Beaudry, qui serait disponible comme releveur mardi soir.