Brendan Gallagher (au centre) et Phillip Danault (à droite) ont amassé chacun deux points, mardi face aux Islanders.

Le Canadien s'impose 6-2 face aux Islanders

BROOKLYN — Le Canadien a retrouvé le confort des arénas adverses, alors que la formation montréalaise a profité d’une bonne soirée de son premier trio et de Carey Price pour s’imposer 6-2 face aux Islanders de New York, mardi soir au Barclays Center. 

Après avoir gaspillé des avances d’au moins deux buts lors de chacun des trois matchs de son récent séjour à domicile, le Tricolore a pris les devants 3-0 en première période et n’a pas été inquiété par la suite.

Le Canadien a porté sa fiche à l’étranger à 17-12-3 cette saison.

«J’ai trouvé que nous avons fait du bon travail, surtout en protégeant bien l’enclave, a noté l’entraîneur-chef du Canadien, Claude Julien. Je pense qu’en deuxième période, nous avons accordé seulement une bonne chance de marquer. C’est encourageant.

«Les gars travaillent fort, bougent bien la rondelle, surtout en sortie de zone. J’espère que ça va continuer comme ça.»

Brendan Gallagher et Joel Armia ont récolté chacun un but et une aide, tandis que Jeff Petry, Charles Hudon, Paul Byron et Jordan Weal ont aussi touché la cible pour le Canadien (31-28-9), qui a gagné un troisième match de suite à l’étranger. Phillip Danault a amassé deux aides et Price a repoussé 20 lancers.

Avant les matchs de mardi, le Canadien accusait neuf points de retard sur les derniers rangs donnant accès aux séries dans l’Association de l’Est.

Brock Nelson a amassé un but et une aide, tandis que Ryan Poluck a aussi marqué pour les Islanders (35-22-8), qui ont encaissé un premier revers en temps réglementaire au Barclays Center cette saison (7-1-3). Thomas Greiss a accordé trois buts sur 12 lancers en première période. Semyon Varlamov a pris la relève lors des 40 dernières minutes de jeu et a cédé deux fois sur 14 tirs.

Les deux équipes ont priorisé l’attaque en début de rencontre et le Tricolore a fait preuve d’opportunisme, marquant trois buts dans un intervalle de 5:03.

Gallagher lance le bal

Gallagher a lancé le bal en déviant un tir de Ben Chiarot à 13:31. Petry a creusé l’écart 2:12 plus tard, profitant de la circulation devant le filet pour surprendre Greiss. Hudon a couronné la poussée du Canadien avec 1:26 à faire au premier tiers, marquant son premier but dans la LNH cette saison grâce à un tir des poignets précis.

Le Canadien a toutefois perdu les services de Tomas Tatar en première période. Tatar a semblé se blesser au haut du corps quand il a chuté contre la rampe après un contact avec le défenseur Devon Toews. Tatar a effectué une seule autre présence sur la patinoire par la suite et n’est pas revenu au banc au retour du premier entracte.

«C’était plus par mesure préventive, a mentionné Julien au sujet du retrait de Tatar. Je ne pense pas que ce soit très grave, mais il est trop tôt pour dire s’il sera disponible lors du prochain match. Nous devrions en savoir plus demain (mercredi).»

Le Tricolore a gardé le pied sur l’accélérateur en deuxième période et Byron a ajouté un quatrième but à 12:35. Byron a touché la cible lors d’une échappée en infériorité numérique à la suite d’un revirement provoqué par Joel Armia.

But refusé

Les Islanders ont cru avoir réduit l’écart après 17 secondes de jeu en troisième période, mais le but d’Anders Lee a été refusé puisqu’il avait dévié un tir d’Andy Greene avec son patin en le bougeant vers l’avant.

Ce n’était que partie remise pour l’équipe locale, puisque Nelson a profité d’un cafouillage de Price derrière son filet pour tirer dans une cage abandonnée à 6:14.

Weal a porté le score à 5-1 à 15:28, puis Pulock a répliqué 53 secondes plus tard, alors que les Islanders bénéficiaient d’un avantage numérique de deux joueurs.

Armia a éteint tout espoir de remontée chez les Islanders en marquant dans un filet désert avec 2:50 à faire.

Moment inquiétant

Le défenseur des Islanders Johnny Boychuk a été atteint au visage par la lame du patin d’Artturi Lehkonen, qui venait de perdre l’équilibre. Boychuk a vite pris la direction du vestiaire, en compagnie d’un médecin de l’équipe.

La troisième période a aussi été ponctuée d’un moment inquiétant. Le défenseur des Islanders Johnny Boychuk a été atteint au visage par la lame du patin d’Artturi Lehkonen, qui venait de perdre l’équilibre. Boychuk a vite pris la direction du vestiaire, en compagnie d’un médecin de l’équipe.

Le Canadien jouera son prochain match jeudi, quand il rendra visite au Lightning de Tampa Bay.