L’ailier droit des Capitals de Washington Tom Wilson a déjoué une fois le gardien du Canadien Carey Price. Le numéro 43 des Capitals a aussi récolté une aide, lundi soir au Centre Bell.
L’ailier droit des Capitals de Washington Tom Wilson a déjoué une fois le gardien du Canadien Carey Price. Le numéro 43 des Capitals a aussi récolté une aide, lundi soir au Centre Bell.

Le Canadien se tire dans le pied face aux Capitals

Le Canadien croyait que le repos allait lui faire du bien et non lui enlever le vent des voiles. C’est plutôt le deuxième scénario qui s’est produit.

La formation montréalaise n’a pas été en mesure de reprendre là où elle avait laissé avant de partir en vacances pour une semaine et elle a perdu 4-2 face aux Capitals de Washington, lundi soir au Centre Bell.

Même si les Capitals étaient privés d’Alex Ovechkin, suspendu pour un match puisqu’il avait décliné son invitation pour le match des étoiles, ils ont fait preuve de plus d’opportunisme à l’attaque.

Les Capitals ont aussi joué de chance, alors que deux de leurs buts ont été le résultat de gaffes du Tricolore.

Le Tricolore a raté plusieurs jeux, autant en territoire offensif que défensif. Il a finalement été en mesure de remettre la machine en match lors du dernier tiers, mais ce fut trop peu trop tard.

«Je respecte le fait que nous n’abandonnons pas et on l’a vu en troisième période, nous avons travaillé fort pour revenir dans le match. Mais nous nous creusons parfois des trous, a dit l’entraîneur-chef du Canadien, Claude Julien. Ce n’est pas toujours de la malchance.

«À un moment donné, ça revient aux joueurs d’être concentrés et de faire les choses que nous demandons, a ajouté Julien. Quand ils ne les font pas, quand ils ne sont pas concentrés, c’est ce qui arrive.»

Jeff Petry et Dale Weise, qui disputait un 500e match dans la LNH, ont touché la cible pour le Canadien (22-22-7), qui avait gagné quatre de ses cinq matchs précédents. Carey Price a effectué 37 arrêts.

Jakub Vrana et Tom Wilson ont récolté chacun un but et une aide, tandis que Travis Boyd et Nicklas Backstrom, dans un filet désert, ont aussi marqué pour les Capitals (34-11-5), qui ont gagné un quatrième match de suite. T.J. Oshie a récolté deux aides et Braden Holtby a repoussé 31 lancers.

Le Canadien a vite pris les devants après 1:55 de jeu, quand Petry a déjoué Holtby d’un tir bas au terme d’une attaque à trois contre deux.

Les Capitals ont ensuite renversé la vapeur et Price a dû être alerte. Nicklas Backstrom a raté la cible sur une échappée à sa sortie du banc des punitions, puis Evgeny Kuznetsov s’est buté à Price, lui aussi lors d’une échappée.

Max Domi a été puni pour coup de bâton à l’endroit de Kuznetsov lors de son échappée et les Capitals ont marqué lors de leur avantage numérique, avec 90 secondes à faire au premier vingt. Vrana a mis la table pour Wilson à partir de l’arrière du filet.

Les Capitals ont creusé l’écart à 2:03 du deuxième tiers, trois secondes après la fin d’une punition à Phillip Danault. Boyd a été crédité du but, alors que Petry a maladroitement poussé le disque dans son propre filet avec son patin.

Le Canadien a connu de bons moments par la suite. Jesperi Kotkaniemi et Domi ont obtenu de belles occasions de niveler le pointage, mais Holtby a fermé la porte.

Les visiteurs ont creusé l’écart avec 5:09 à faire au deuxième engagement, profitant d’une autre bourde du Tricolore. Shea Weber a perdu le disque dans le coin de son territoire, puis Vrana a complété la mise en scène de Kuznetsov et Oshie.

Le Canadien est passé à quelques centimètres de réduire l’écart après un peu plus de cinq minutes de jeu quand Joel Armia a profité d’une belle remise de Nick Suzuki pour cogner à la porte. Son tir a toutefois atteint la jambière droite de Holtby, puis le poteau, avant que le gardien saisisse la rondelle au vol alors qu’elle était vis-à-vis la ligne des buts.

Ce n’était que partie remise pour le Tricolore, puisque Weise a porté le score à 3-2 à 7:30, profitant à son tour d’une belle passe de Suzuki.

Holtby a été défié à maintes reprises par le Canadien par la suite, mais il a eu le dernier mot. Backstrom a porté le coup de grâce avec 23 secondes à écouler.

Le Canadien jouera son prochain match jeudi, quand il rendra visite aux Sabres de Buffalo.

+

ÉCHOS DE VESTIAIRE

Jeff Petry a admis que le match résumait un peu la saison du Canadien:

«Oui, c’est frustrant. Ils ont marqué deux buts sur des bonds favorables et quand nous avions besoin d’un peu de chance, nous n’en avons pas eu. Ç’a été comme ça par moments pour nous cette saison. (...) Vous ne pouvez pas espérer être chanceux, vous devez jouer. Vous devez jouer de la bonne manière en respectant votre système et c’est de cette manière que le vent va tourner.»

Marco Scandella a refusé se servir de la semaine de congé pour expliquer le manque de cohésion du Canadien:

«Nous avons eu de bons entraînements hier (dimanche) et ce matin. Ce n’est pas comme si nous avions été en congé pendant un mois. Ce n’était qu’une semaine. Nous étions reposés. Nous devions être meilleurs.»

Malgré le résultat final, Dale Weise était en mesure de mettre en perspective le fait d’avoir atteint le plateau des 500 matchs dans la LNH:

«Après avoir passé un bon moment dans la Ligue américaine en première moitié de saison, j’apprécie encore plus le fait d’être dans la Ligue nationale. C’est peut-être un cliché, mais j’approche les choses un match à la fois. J’essaie de continuer à m’améliorer et à tenter de prouver que j’ai ma place à ce niveau. C’est une belle vie et nous sommes extrêmement chanceux de pouvoir la gagner en faisant ce que nous faisons.»