Le Bulgare Alexandar Georgiev a bien fait à sa première sortie dans la LNH, effectuant 38 arrêts, mais ce ne fut pas suffisant permettre aux Rangers d’enlever la victoire au Centre Bell, jeudi.

Le Canadien retrouve le chemin de la victoire

MONTRÉAL — Le Canadien de Montréal a retrouvé le confort du Centre Bell... et le chemin de la victoire alors qu’il a défait les Rangers de New York par la marque de 3-1, jeudi soir.

Tomas Plekanec et Jeff Petry ont marqué face à Alexandar Georgiev, un Bulgare de 22 ans qui disputait son tout premier match dans la Ligue nationale de hockey. Phillip Danault a ajouté un but dans un filet désert d’un tir provenant tout juste de l’intérieur de sa ligne bleue.

Abandonné à son sort pendant les deux premières périodes, Georgiev a montré de belles choses alors qu’il a réalisé 38 arrêts.

À l’autre extrémité, Antti Niemi a bloqué 31 tirs pour sa troisième victoire de la saison, toutes dans l’uniforme du Canadien. Il a perdu son jeu blanc avec trois minutes à jouer au temps réglementaire lorsque Kevin Hayes a inscrit son 15e filet de la saison

À l’origine, le but avait été refusé, les arbitres considérant que Hayes avait poussé la rondelle avec son patin. La reprise vidéo a toutefois montré que le disque a ensuite touché la lame de bâton de Hayes. David Desharnais a récolté une mention d’aide sur le jeu.

Le Canadien, qui a mis fin à une séquence de six défaites, reprendra le collier samedi soir au Centre Bell face au Lightning de Tampa Bay

Des absents de renom

Dans un duel impliquant deux formations qui avaient croisé le fer en avril dernier pendant les séries éliminatoires, mais qui se dirigent vers des vacances hâtives, ce sont les hommes de Claude Julien qui ont montré le plus d’entrain.

Et ce, malgré les mauvaises nouvelles annoncées plus tôt en journée, soit la fin de la saison du défenseur Shea Weber, qui sera opéré au pied gauche, et l’absence de Carey Price pour une période indéterminée en raison d’une commotion cérébrale.

Il faut dire que les Rangers n’avaient certainement pas leur équipe «A» sur la patinoire non plus. Henrik Lundqvist a campé le rôle de réserviste à Georgiev.

Les Rangers étaient également privés des attaquants Rick Nash et Michael Grabner, qui ont tout simplement été laissés de côté, donnant plus de poids à des rumeurs de transaction imminente chez les Rangers. D'ailleurs, Grabner a été échangé aux Devils du New Jersey en fin de soirée, en retour d'un choix de deuxième ronde et du défenseur Igor Rykov.

De plus, le défenseur Ryan McDonagh, blessé au haut du corps, a raté un septième match d’affilée et n’a pas fait le voyage tandis que Chris Kreider n’est toujours pas en mesure de reprendre le collier après une absence de 24 matchs à cause d’une blessure aux côtes.

Domination totale après deux périodes

À leur retour devant leurs partisans après environ deux semaines d’absence, et un laborieux séjour de quatre matchs à l’étranger, les patineurs montréalais ont laissé les Rangers diriger les quatre premiers tirs du match vers Niemi — tous au moment où Logan Shaw se trouvait au cachot, pendant les quatre premières minutes de la rencontre.

À partir de ce moment, le Canadien s’est imposé et a pris le contrôle de la rencontre au point où il dominait les tirs au but 32-14 après 40 minutes de jeu, incluant une domination de 19-8 à ce chapitre pendant la seule deuxième période.

C’est à Plekanec qu’est venu l’honneur d’ouvrir la marque avec son sixième de la saison à 6:59 du premier vingt, à la suite d’une belle passe de Paul Byron.

Une autre belle passe, celle-là par Charles Hudon, a mené au deuxième but du Canadien, inscrit par Petry qui n’a eu qu’à pousser le disque derrière Georgiev à 3:50 de la période médiane.

Les Rangers se sont montrés plus fringants en troisième période, totalisant 18 tirs. Mais les efforts des hommes d’Alain Vigneault n’ont pas suffi pour faire tourner le vent contre Niemi.

Le CH reprendra le collier samedi soir au Centre Bell face au Lightning de Tampa Bay.

***

ILS ONT DIT...

«Depuis le début de l’année, les bonds ne vont pas de notre côté. Aujourd’hui, ç’a viré de notre côté.» – Charles Hudon

«Ç’a été différent de certaines autres parties. J’ai eu l’impression de me sentir de mieux en mieux à compter de la fin de la deuxième période.» – Antti Niemi, qui a été tenu peu occupé avant la troisième période

«On voit beaucoup dans les médias que c’est fini. Mais notre mentalité n’a pas changé. On va encore droit devant.» – Charles Hudon

***

En 5 moments-clés