Les revirements ont été nombreux, la couverture défensive déficiente et le Canadien a donc conclu son voyage en Californie avec une fiche de 1-2-0. Le Tricolore n'est pas revenu de la Californie avec une fiche gagnante depuis la saison 2009-10.

Le Canadien humilié 8 à 2 face aux Ducks

ANAHEIM, Calif. — Après deux bonnes performances, le Canadien a finalement frappé un mur à son troisième arrêt en Californie et la formation montréalaise a encaissé un revers de 8-2 face aux Ducks d'Anaheim, vendredi.

Le Canadien avait aisément battu les Kings de Los Angeles 3-1, mardi, avant de ne pas être récompensé malgré un bel effort face aux Sharks de San Jose, s'inclinant 5-2, jeudi.

L'histoire a été bien différente face aux Ducks. Les revirements ont été nombreux, la couverture défensive déficiente et le Canadien a donc conclu son voyage en Californie avec une fiche de 1-2-0. Le Tricolore n'est pas revenu de la Californie avec une fiche gagnante depuis la saison 2009-10.

«C'est certain que lorsque vous êtes dans une bagarre pour les séries, vous voudriez voir du meilleur jeu de votre équipe, a déclaré l'entraîneur-chef du Canadien, Claude Julien. Nous nous sommes creusé un trou en partant.

«Il faut en demander plus de nous-mêmes. De temps en temps, il faut puiser un peu plus creux dans ses ressources pour trouver le moyen de gagner des matchs. Nous ne l'avons pas fait ce soir.»

Adam Henrique a réussi un doublé, Troy Terry a amassé un but et deux aides, Corey Perry et Devin Shore ont récolté chacun un but et une aide, tandis que Daniel Sprong, Rickard Rakell et Max Jones ont aussi touché la cible pour les Ducks (27-33-9), qui ont gagné trois de leurs quatre derniers matchs. Johan Larsson et Nick Ritchie ont accumulé chacun deux aides et John Gibson a réalisé 35 arrêts.

Paul Byron et Shea Weber ont répliqué pour le Canadien (36-26-7), tandis que Carey Price a stoppé 21 lancers. Price a gaspillé une première occasion de devancer Jacques Plante au premier rang de l'histoire du Canadien au chapitre des victoires, alors qu'il a plutôt égalé sa pire performance en carrière en accordant huit buts dans un match pour une deuxième fois.

Julien avait préféré donner congé à Price jeudi face aux Sharks. Antti Niemi avait ensuite connu une soirée difficile.

«Ils l'avaient reposé en prévision de ce soir et nous avons vu ça comme un défi, a dit Henrique au sujet de la décision de Julien concernant Price. Vous ne voulez pas être une équipe que l'adversaire croit pouvoir vaincre facilement dans son aréna.»

De son côté, Weber a atteint le plateau des 200 buts dans la LNH.

Ce but marqué en avantage numérique à mi-chemin en deuxième période permettait au Canadien de réduire l'écart à 3-2. Cependant, Terry a donné la réplique 62 secondes plus tard, déviant une remise de Cam Fowler derrière Price.

Perry a ensuite porté la marque à 5-2 avec 2:10 à écouler en deuxième, quand il a profité de beaucoup d'espace devant le filet à la suite d'un mauvais changement du Canadien.

«Défensivement, nous n'avons pas été très bons, a admis Julien. Quand nous jouons bien, nous voyons les cinq joueurs ensemble. Là, je trouvais qu'il y avait beaucoup d'espace entre nos avants et nos défenseurs. Ç'a donné un élan aux Ducks. Ils ont eu des chances de marquer et c'est une équipe qui est forte autour du filet. Elle l'a démontré encore une fois ce soir.»

La troupe de Claude Julien a reçu un coup de main des Jets de Winnipeg, qui ont vaincu les Hurricanes de la Caroline 8-1, vendredi. Le Canadien et les Hurricanes ont amassé 79 points cette saison et détenaient les deux laissez-passer supplémentaires donnant accès aux séries éliminatoires dans l'Association de l'Est, deux points devant les Blue Jackets de Columbus. Les Blue Jackets et les Hurricanes ont toutefois deux matchs en main sur le Tricolore.

Après avoir été laissé de côté lors des deux derniers matchs, Jesperi Kotkaniemi avait réintégré la formation du Tricolore puisque Tomas Tatar est ennuyé par un virus. Le défenseur Brett Kulak avait aussi été laissé de côté au profit de Mike Reilly.

Le Canadien jouera son prochain match mardi, quand il accueillera les Red Wings de Detroit au Centre Bell.