Le gardien Charlie Lindgren connaît des moments difficiles alors qu’il a connu un troisième match de suite lors duquel il accordait au moins cinq buts.

Le Canadien complète un dur périple avec un revers de 5-2

COLUMBUS — Le défenseur Seth Jones a marqué un but en avantage numérique en première période et il a guidé les Blue Jackets de Columbus vers une victoire de 5-2 aux dépens du Canadien de Montréal lundi soir au Nationwide Arena.

Les Blue Jackets, qui se battent pour une place dans les séries éliminatoires, ont signé une cinquième victoire consécutive. Quant au Canadien, il a complété un périlleux voyage de six matchs en moins de deux semaines à l’étranger avec un dossier de 1-3-2.

Les hommes de Claude Julien avaient pourtant bien amorcé ce périple en défaisant les Islanders de New York 6-3 à Brooklyn, le 2 mars. Ils ont cependant perdu en temps supplémentaire face aux Bruins de Boston et au Lightning de Tampa Bay, et à la régulière au New Jersey et en Floride.

Moments difficiles pour Lindgren

Les Blue Jackets ont marqué dans un intervalle d’un peu plus de six minutes aux dépens de Charlie Lindgren. Alexander Wennberg a trouvé le fond du filet, 40 secondes après le début d’une punition à Jeff Petry, puis Seth Jones a marqué, seulement 33 secondes après que Nicolas Deslauriers eut été pris en défaut.

Le jeune gardien du Tricolore connaît des moments difficiles alors qu’il a connu un troisième match de suite lors duquel il accordait au moins cinq buts.

Nick Foligno, au premier vingt, Boone Jenner, tôt en deuxième période, Ian Cole, avec un peu plus de deux minutes à jouer au troisième vingt, ont également déjoué Lindgren, qui a fait face à 25 rondelles.

C’est un tir de plus que les hommes de Claude Julien ont récolté... lors de la seule troisième période face à Sergei Bobrovsky, qui n’a pas bronché pendant les 20 dernières minutes de la rencontre.

Brendan Gallagher (25e), dès la 34e seconde de jeu, et Jonathan Drouin (11e), avec environ six minutes à jouer à la période médiane, sont parvenus à déjouer le solide gardien des Blue Jackets, qui a reçu 40 tirs.

Dans le volet des bonnes nouvelles, le but de Gallagher lui a permis d’éditer un sommet personnel en carrière à ce chapitre.

Sur son but, par ailleurs, le défenseur Jeff Petry a égalé une marque individuelle en récoltant une 23e mention d’aide cette saison.

Le Canadien n’aura pas beaucoup de temps pour se remettre de ce difficile séjour à l’étranger puisqu’il sera de retour sur la patinoire dès mardi soir pour y affronter les Stars de Dallas et Alexander Radulov.

+

LES CINQ MOMENTS DU MATCH

Un premier coup de canon!

Il a fallu moins de quatre minutes pour que Claude Julien et sa troupe n’entendent le désormais célèbre et tonitruant canon du Nationwide Arena, le premier de trois coups pendant la première période. Après avoir coupé une passe de Sonny Milano dans son territoire, Jordie Benn a complètement raté la sienne, qu’a intercepté Nick Foligno. Manoeuvrant à sa guise en zone du Tricolore, Foligno a tenté de remettre le disque à Oliver Bjorkstrand à l’embouchure gauche du filet de Charlie Lindgren, mais Benn s’est ressaisi en bloquant la passe en étirant son bâton. Sa tentative pour dégager son territoire du revers a toutefois donné sur le patin de Jacob de la Rose avant de se frayer un chemin derrière Lindgren et dans le filet. Pour Foligno, il s’agissait d’un 15e but.

La bataille des pires va aux Blue Jackets

Seth Jones a marqué l'un des cinq buts des Blue Jackets avant de quitter la rencontre à la suite d’une blessure au haut du corps.

Au début du match, le Canadien présentait le pire dossier en désavantage numérique dans la LNH à l’étranger tandis que les Blue Jackets se classaient bons derniers en avantage numérique. Les hommes de John Tortorella ont gagné la bataille des 31e... deux fois plutôt qu’une. Alexander Wennberg a trouvé le fond du filet, 40 secondes après le début d’une punition à Jeff Petry, puis Seth Jones a marqué, seulement 33 secondes après que Nicolas Deslauriers eut été pris en défaut. Une mauvaise nouvelle attendait cependant les Blue Jackets plus tard en soirée, car Jones a quitté la rencontre à la suite d’une blessure au haut du corps.

Jenner profite de la nonchalance du Canadien

Boone Jenner s’est facilement défait de Jacob de la Rose et marqué son huitième but de la saison en s’emparant du retour laissé devant le filet par Charlie Lindgren, qui avait stoppé la passe que venait de faire dévier Jenner.

Après s’être forgé une priorité de deux buts pendant les 20 premières minutes de jeu, les Blue Jackets ont rapidement consolidé leur avance dès la troisième minute de jeu de la période médiane. Après avoir laissé la rondelle à Alexander Wennberg, Boone Jenner s’est facilement défait de Jacob de la Rose et marqué son huitième but de la saison en s’emparant du retour laissé devant le filet par Charlie Lindgren, qui avait stoppé la passe que venait de faire dévier Jenner.

Drouin se reprend et redonne vie au Canadien

Jonathan Drouin a marqué son premier but depuis le 28 février, et son 11e de la saison.

Après avoir raté une belle occasion de marquer pendant la première période Jonathan Drouin a redonné un peu d’énergie et d’espoir au Canadien avec un peu plus de quatre minutes à jouer au deuxième vingt. Le jeu a pris naissance à la suite d’une mise en jeu à la droite de Charlie Lindgren, lorsqu’une passe du défenseur Ian Cole en direction de l’enclave a été interceptée par Paul Byron. Alors qu’il se trouvait une dizaine de pieds à l’intérieur de sa ligne bleue, Byron a servi une passe parfaite à Drouin, qui s’était faufilé derrière Cole et qui s’est rendu seul jusqu’à Sergei Bobrovsky. Le talentueux attaquant du Canadien a marqué son premier but depuis le 28 février, et son 11e de la saison, grâce à une belle feinte qui a complètement dérouté le gardien des Blue Jackets.

Bobrovsky ferme la porte en troisième

Le gardien Sergei Bobrovsky a fermé la porte en troisième période.

Peut-être aidés par l’absence de Seth Jones, les joueurs du Canadien ont totalement dominé la troisième période, amassant 24 tirs en direction de Sergei Bobrovsky contre seulement cinq par les Blue Jackets. Ce sont ces derniers, cependant, qui ont marqué l’unique but de l’engagement, le 5e de la saison d’Ian Cole, avec l’aide d’Alexander Wennberg avec 2:19 à jouer au temps réglementaire.