Jonathan Drouin a récolté un but et une passe, mercredi, face aux Islanders.

Deux points de Drouin dans une victoire de 3-1 du CH

Jonathan Drouin a connu son sixième match d’au moins deux points cette saison et il a été l’un des principaux artisans d’une victoire de 3-1 du Canadien de Montréal contre les Islanders de New York mercredi soir au Centre Bell.

Alors que le Tricolore accusait un recul d’un but en première période, Drouin a d’abord préparé le 15e de Paul Byron au milieu de l’engagement.

Le talentueux attaquant de Sainte-Agathe a ajouté son 10e de la saison, en deuxième période, alors que le Canadien profitait d’une supériorité numérique, grâce à un puissant tir frappé sur lequel Jaroslav Halak ne pouvait rien faire.

Nikita Scherbak, avec son deuxième de la saison, a procuré un coussin de deux buts au Canadien avant la fin de la deuxième période.

Spectaculaire Barzal

La riposte des visiteurs est venue du spectaculaire Mathew Barzal, qui a ouvert la marque tôt en première période grâce à un but de toute beauté, son 18de la saison.

Mais ce fut là le seul moment d’éclat du favori à la course au trophée Calder et du reste de ses coéquipiers. Après les deux premières périodes, Barzal et John Tavares n’avaient obtenu qu’un seul tir en direction d’Antti Niemi. Et ils n’en ont obtenu aucun au troisième vingt.

Le gardien du Canadien a offert une autre bonne performance. Sans être confronté à un bombardement en règle - il a reçu 28 rondelles -, le portier finlandais a réalisé plusieurs arrêts importants, surtout au moment où les Islanders détenaient leur avance d’un but ou lorsque le score était égal.

Quant à Halak, qui participait à un premier match de la LNH à Montréal depuis le 5 novembre 2015, il a bloqué 23 tirs et subi une troisième défaite d’affilée contre son ancienne équipe.

Le travail de Niemi a aidé la formation montréalaise à disputer un cinquième match d’affilée où il a récolté au moins un point au classement. Le dernier revers du Canadien en temps réglementaire remonte au 17 février dernier, à Las Vegas.

Pendant ce temps, les hommes de Doug Weight, qui se battent pour leur survie dans l’Association Est, ont laissé filer deux précieux points au classement.

Ils sont demeurés à quatre points des Blue Jackets de Columbus et du huitième rang du classement général. Techniquement, ils sont maintenant dixièmes puisqu’ils comptent le même nombre de points que les Hurricanes de la Caroline, mais avec un match de plus au compteur.

Ce match était le dernier du Canadien à domicile d’ici la mi-mars. Les hommes de Claude Julien entameront, vendredi soir, une séquence de six parties à l’étranger, à commencer par le deuxième duel de cette série aller-retour contre les Islanders, à Brooklyn.

Des visites à Boston, au New Jersey, à Sunrise, à Tampa et à Columbus, d’ici le 12 mars, viendront compléter ce voyage qui s’annonce éprouvant.

Dès le lendemain du match à Columbus, le Tricolore accueillera Alexander Radulov et les Stars de Dallas.

+

CINQ MOMENTS DU MATCH

Juulsen et Niemi bafoués par Barzal

Mathew Barzal a battu Antti Niemi à l’aide d’un tir du revers dans la partie supérieure droite du filet pour ouvrir la marque. Un but qui repassera au petit écran!

S’ils ignoraient pourquoi Mathew Barzal est le favori à la course au trophée Calder - qui n’en est peut-être plus une en fait -, Noah Juulsen et Antti Niemi l’ont appris à la dure dès la quatrième minute du match. L’attaquant de 20 ans s’est emparé du disque en zone centrale et s’est présenté à une vitesse vertigineuse dans le territoire du Canadien, ne donnant aucune chance à Juulsen de réagir. Après avoir contourné le jeune défenseur du Tricolore, Barzal s’est présenté seul devant Antti Niemi qu’il a battu à l’aide d’un tir du revers dans la partie supérieure droite du filet pour ouvrir la marque. Un but qui repassera au petit écran!

Gallagher prend Davidson en défaut

Brendan Gallagher

Brandon Davidson a beau avoir disputé 23 matchs avec le Canadien de Montréal, il ne semblait pas savoir que Brendan Gallagher est un joueur combatif et énergique. Le défenseur albertain, que le Tricolore avait acquis des Oilers d’Edmonton en retour de David Desharnais il y a exactement un an, a été battu de vitesse par Gallagher qui lui a soutiré la rondelle dans le coin de la patinoire en zone des Islanders, au premier vingt. Davidson a tenté de corriger sa gaffe en assénant un coup de bâton qui n’est passé inaperçu des officiels et qui n’a pas empêché Gallagher de menacer la forteresse de Jaroslav Halak. L’avantage numérique qui en a découlé a offert du jeu spectaculaire, mais ce sont les Islanders qui ont été les plus menaçants, profitant de trois échappées sans toutefois réussir à doubler leur avance.

Le 41 du CH bat l’autre 41

Tenu en échec pendant la punition mineure à Brandon Davidson, le Canadien s’est repris moins de deux minutes après la conclusion de son avantage numérique. Posté à la pointe gauche, Jonathan Drouin a réussi à bloquer une tentative de dégagement du défenseur Ryan Pulock et à garder la rondelle en zone des Islanders. L’attaquant du Canadien a poussé le disque jusque vers derrière le filet de Jaroslav Halak et Artturi Lehkonen a été le premier à s’y rendre. Posté dans ce qui était jadis le bureau de Wayne Gretzky, Lehkonen a passé la rondelle devant le filet et Paul Byron, dans l’enclave, a décoché un tir qui s’est logé dans la partie supérieure droite du filet.

Drouin atteint la dizaine

La deuxième supériorité numérique du Canadien, provoquée par une belle pièce individuelle d’Alex Galchenyuk, a permis aux hommes de Claude Julien de briser l’impasse de 1-1 durant la neuvième minute de jeu de la deuxième période. Après que Galchenyuk eut raté une chance en or près du filet, Brendan Gallagher a récupéré la rondelle le long de la rampe. Après une première passe à Galchenyuk et une seconde à Jeff Petry, le défenseur du Canadien a relayé la rondelle à Jonathan Drouin. De la pointe gauche, ce dernier a pu s’avancer jusqu’au cercle de mise en jeu et a décoché un puissant tir qui n’a donné aucune chance à Jaroslav Halak, pour son 10e cette saison. Environ une minute plus tard, Antti Niemi a protégé l’avance grâce à trois arrêts consécutifs sur des tirs de Josh Bailey, Anders Lee et Brandon Davidson.

Scherbak donne un coussin au Tricolore

Nikita Scherbak a marqué son deuxième but de la saison, mercredi.

Le Canadien est rentré au vestiaire après la deuxième période avec une avance de 3-1 grâce au deuxième but de la saison de Nikita Scherbak à 13:37. De retour dans la formation après un séjour d’une semaine avec le Rocket de Laval, Scherbak a complété un jeu amorcé par Jacob de la Rose, qui a eu le temps de glisser la rondelle derrière le filet de Jaroslav Halak avant de se faire frapper dans le coin par le défenseur Ryan Pulock. Brendan Gallagher a pu récupérer le disque et il a repéré Scherbak, posté à la droite de Halak. Le tir sur réception de Scherbak a passé entre le torse et le bras gauche du gardien slovaque.