Jérémy Brown, à l'époque où il portait les couleurs des Inouk.

Brown ne jouera pas avec les Maroons

Oubliez Jérémy Brown dans l'uniforme des Maroons. L'ancien capitaine des Inouk a dit non à Michel Deschamps en raison d'un manque de disponibilité.
« Jérémy nous intéressait vivement, il était intéressé aussi, mais il est entraîneur au niveau midget espoir à Sherbrooke (Triolet) et il aurait manqué trop de matchs », a expliqué le directeur général et entraîneur des Maroons.
Si on se fie à Deschamps, ce n'est toutefois que partie remise.
« Je le répète, Jérémy a le goût de jouer ici. On a jasé et on a convenu de se reparler après la saison. En le sachant à l'avance, il pourra organiser son horaire en conséquence. »
Brown vient d'être libéré par le Wild de Windsor, avec lequel il avait récolté cinq buts et sept points en huit matchs.
Défenseurs demandés !
Les Maroons (9-6) ne retrouveront leurs partisans que le 7 janvier, mais il leur reste tout de même deux matchs à disputer avant la pause des Fêtes. Et à chaque fois, soit ce vendredi et vendredi prochain, ce sera face au Condor de Saint-Cyrille, qu'ils ont vaincu samedi dernier à l'aréna Jacques-Chagnon.
« Trois matchs de suite contre la même équipe en saison régulière, je n'ai jamais vu ça !, a repris Michel Deschamps. Quel calendrier incroyable ! »
Jeudi après-midi, Deschamps se demandait qui allait jouer à la ligne bleue de son équipe face au Condor (6-6-2) vendredi. Car seuls Alexandre Coulombe, Gabriel Cromp, Alexandre Bergeron et Georges-Étienne Côté étaient disponibles.
À l'attaque, le principal absent sera Josh Desmarais, retenu par ses autres activités professionnelles.
Félix Guilbault sera devant le filet.