Brian Lovell avait marqué deux buts en six matchs avec les Sportifs de Joliette.

Brian Lovell ne s’attendait pas à être échangé

Si tous les regards des partisans des Bisons seront tournés vers Martin Trempe, samedi soir au centre sportif Léonard-Grondin, il n’en demeure pas moins qu’un peu tout le monde a hâte de voir à l’œuvre le défenseur Brian Lovell, acquis des Sportifs de Joliette en retour de l’attaquant Alexis Guilbault dans le cadre d’une transaction qui ne fait pas l’unanimité.

« J’étais content quand j’ai appris que je m’en venais avec les Bisons, a expliqué Lovell, joint à son domicile de Châteauguay. Mon grand ami Yan Dumontier, qui joue à Granby, m’a souvent parlé de la qualité de l’organisation et de l’intérêt des amateurs pour l’équipe. C’est un nouveau départ et je suis très excité! »

Lovell, 24 ans, revient au hockey cette saison après avoir pris une année sabbatique. En six matchs avec les Sportifs, il a marqué deux buts.

« J’ai pris une pause d’un an pour soigner une commotion cérébrale et faire autre chose un peu. Honnêtement, j’ai été très surpris d’être échangé. »

Lovell, qui fait 6’2’’ et 210 livres, a un CV hockey bien garni. Il a joué à Halifax (il a d’ailleurs remporté la Coupe Memorial avec les Mooseheads), Québec et Chicoutimi dans la LHJMQ, à Valleyfield et Terrebonne dans la Ligue junior AAA et à Laval dans la Ligue nord-américaine. Il a entamé la saison à Jonquière, dans la LNAH.

« J’ai été retranché après quelques matchs. Pour le moment, je suis bien dans la Ligue senior AAA. Puisque je suis aux études à temps plein et que je travaille également, le calendrier moins exigeant du circuit me convient parfaitement. »

À Granby, Lovell jouera contre les meilleurs trios adverses. Clairement, les Bisons s’attendent à beaucoup de sa part.

« J’estime être un bon défenseur défensif, j’aime frapper et je suis difficile à déplacer. J’ai un bon lancer aussi. Je peux apporter quelque chose à ma nouvelle équipe, c’est certain. »

L’arrivée de Lovell vient diversifier la défensive des Bisons qui, au goût des dirigeants, comptait trop de joueurs au style similaire. Ce qui a fait en sorte que Sébastien Gauthier a été échangé à Joliette le même soir que Martin Trempe s’amenait à Granby.

« Des défenseurs rapides, pas très gros, qui aiment se porter à l’attaque, on en avait quelques-uns, a indiqué le directeur général Miguel Fortin en faisant référence aux Jonathan Delorme, David Marcotte, Samuel Cloutier et Gauthier. Brian va apporter autre chose. »

Crack encore absent

Face aux Loups de La Tuque, samedi soir, les Bisons (7-3) seront encore privés des services de Jason Crack et Patrice Demuy, toujours blessés.

Paul Bourbeau Jr sera devant le filet.