Avant de se mesurer au Titan de Princeville, les Inouk ont offert une performance de qualité face aux Prédateurs.

Bosch : « Une victoire satisfaisante »

On s’entend que les Inouk n’avaient pas rendez-vous avec l’adversaire le plus menaçant, mais ils ont néanmoins disputé un match solide vendredi soir au centre sportif Léonard-Grondin.

Les Granbyens l’ont emporté 5-2 face aux Prédateurs de Saint-Gabriel-de-Brandon. En avance 5-0 après 40 minutes de jeu, ils ont levé le pied en troisième, ce qui a évité aux visiteurs une défaite plus gênante et ce qui a privé le gardien Hugo Duteau, qui a très bien fait, de son premier blanchissage de la saison.

Louis-Philippe Denis, avec deux buts et une passe, et William Leblanc, avec un but (48e) et deux passes, ont dirigé l’attaque des vainqueurs. Laurent Minville et Ludovic Caron (ils ont ajouté une passe chacun) ont complété.

Compagnon de trio de Denis et Leblanc, Félip Bourdeau a récolté deux passes.

« Ça a bien été, a expliqué Duteau, qui a bloqué 28 lancers, dont quelques-uns pas commodes. À mon premier départ en 2019, je voulais absolument bien faire. J’ai fait ma job, mais les gars en avant de moi ont très bien travaillé, il faut le dire. »

« Un bon match »

Les Inouk avaient trois nouveaux joueurs en uniforme vendredi, soit les défenseurs Jesse Belzil et Jérémie Major ainsi que le jeune attaquant Christophe Morissette, qui avait pris le chemin du hockey collégial après avoir impressionné Patrice Bosch lors du dernier camp d’entraînement. Les deux premiers ont joué avec beaucoup d’assurance alors que le dernier a démontré qu’il possédait un bel instinct offensif.

« On a joué un bon match, a mentionné Bosch, qui n’a toutefois pas apprécié quelques pénalités écopées par ses joueurs. Duteau a été solide et tout le monde a pas mal fait ce qu’il avait à faire. C’est une victoire satisfaisante. »

Nicolas Roy, Hubert Cyrenne-Blanchard et Jordan Roy, tous blessés, de même que Raphaël Bouchard, en raison d’un voyage depuis longtemps planifié, et Nicolas Nadeau, rayé de l’alignement, étaient les principaux absents.

Les Inouk (24-9) ont maintenant rendez-vous avec le Titan de Princeville (24-7-3) dimanche après-midi, toujours à domicile. Le duel s’annonce fort intéressant, d’autant plus que les représentants des Bois-Francs ne se cachent pas pour dire qu’ils visent le gros trophée cette saison.

« La dernière fois que le Titan est venu ici, on a gagné 3-1, c’était le match Foule plein et on avait assisté à tout un duel, a repris Bosch. Je m’attends à un autre gros match. »