Maxime Borduas a amassé 94 points, dont 33 buts, au cours du calendrier régulier.

Borduas: «Les vétérans doivent sortir du lot»

À 20 ans, Maxime Borduas entame le sprint final de sa carrière dans la LHJAAAQ et avec les Inouk. Et il aimerait que ses derniers moments soient mémorables.

« On sait qu’on a une bonne équipe, mais je n’ai pas envie qu’on se fasse jouer de tours, souligne celui qui a amassé 94 points, dont 33 buts, au cours du calendrier régulier. Il faut y aller match par match, série par série. C’est comme ça qu’il faut voir ça. »

Avant de débarquer sur la patinoire dimanche, les Inouk auront tenu quatre séances d’entraînement cette semaine. Des séances vidéos ont aussi fait partie de leur préparation.

« On pratique fort parce qu’on prend les Braves au sérieux. Moi, je sais qu’on a eu de la misère contre eux autres tout au long de la saison. Tout le monde sait que ce ne sera pas facile. »

Borduas sait qu’il devra continuer à être dominant au cours des prochaines semaines.

« Je suis un vétéran et tous les vétérans doivent sortir du lot en séries. Nos jeunes sont bons, mais il ne faut pas leur demander de prendre l’équipe sur leurs épaules. Chacun doit faire sa job. »

Selon Borduas, les Inouk ne doivent rien changer à leur façon de faire en séries.

« On a notre recette et il faut poursuivre dans la même veine. Il ne faut pas s’ajuster aux autres, il faut jouer notre game à nous. Après tout, ça a bien fonctionné tout au long de la saison. »

On a vu des gens du hockey universitaire rendre visite à Borduas au cours des dernières semaines au centre sportif Léonard-Grondin. Assurément, les Patriotes de l’UQTR s’intéressent à lui, mais paraît-il qu’ils ne sont pas les seuls.

« Ils ne sont pas les seuls, c’est vrai. Mais pour l’heure, je me concentre sur mon équipe et sur nos séries. »