L'attaquant Maxime Borduas a de nouveau fait la différence pour les Inouk dimanche.

Borduas joue encore les héros

Comme il l'avait fait à domicile vendredi soir, Maxime Borduas a joué les héros dans le camp des Inouk dimanche après-midi. Le petit attaquant a cette fois inscrit le but vainqueur dans un gain de 5-4 sur la patinoire du Titan de Princeville.
«En bout de ligne, on a fait ce qu'il fallait pour l'emporter, se réjouit l'entraîneur-chef Patrick Gosselin. (...) On est heureux des deux points qu'on a été cherchés. Mais il faut continuer de s'améliorer en tant qu'équipe.»
Les Granbyens disposaient d'une confortable avance de 4-1 à l'approche de la mi-rencontre. Les buts de Jérémy Manseau (deux fois) et Jérémy Côté ont toutefois permis au Titan de progressivement combler son retard.
«Ils étaient plus souvent les premiers sur la rondelle, analyse Gosselin. Et en travaillant plus fort, ils se sont créé plus d'occasions que nous.»
Meilleur pointeur des Inouk depuis le début de la saison, l'étonnant Borduas a fait la différence avec moins de trois minutes à écouler en troisième période. Le numéro 64 des Inouk a complété un jeu amorcé par Charles-Antoine Jolin pour inscrire son deuxième filet de la rencontre.
«Maxime utilise bien ses forces. Il est en confiance et il joue du bon hockey pour nos ces temps-ci», confirme son entraîneur.
Vincent Ouellet-Beaudry, Laurent Minville et Joachim Vachon ont également trouvé le fond du filet pour Granby.
Jimmy Lemay a réalisé 27 arrêts dans la victoire, tandis que son vis-à-vis, Jean-Félix Bussières, a bloqué 28 tirs.
Notons qu'en l'absence de Nathan Ward-Raymond (malade), le jeune Olivier Bélanger remplissait les fonctions de gardien auxiliaire pour Granby dimanche après-midi. Édouard Michaud (blessé à une jambe) et Alec Richer (suspendu) étaient également absents.
Les Flames de Gatineau seront les visiteurs au centre sportif Léonard-Grondin vendredi prochain.