Maxime Borduas en action dans l’uniforme des Cadets de l’Université Norwich. À ses premiers pas au hockey universitaire américain, il a récolté 22 points, dont huit buts, en 28 matchs.

Borduas et Norwich à un but du titre national

Maxime Borduas s’en allait à un cours, mercredi après-midi, lorsqu’on a pris 15 minutes de son temps. Mais il était heureux de nous l’accorder puisque c’était pour parler de la belle saison qu’il a connue avec les Cadets de l’Université Norwich du Vermont.

La saison des Cadets a pris fin le week-end dernier, non sans que l’équipe de Borduas et de Gabriel Chicoine, deux ex-Inouk, ait atteint la grande finale du championnat national de la division III de la NCAA. Et c’est en prolongation, en plus, que les Pointers de l’Université du Wisconsin, qui étaient les favoris, sont venus à bout des Cadets à leur domicile de Stevens Point, Wisconsin.

« Ça a passé vraiment proche, a expliqué Borduas. On a connu une superbe saison et ça aurait été l’fun de tout gagner. Mais on n’a certainement pas à être gênés d’avoir perdu en prolongation de la finale nationale… »

En fait, la défaite des Cadets était leur première en 20 matchs. En tout et partout, ils ont présenté un dossier de 25 victoires, cinq défaites et trois verdicts nuls en 2018-2019. Ils sont débarqués au Wisconsin à titre de champions de la conférence de la Nouvelle-Angleterre.

« J’ai vraiment eu du plaisir avec ces gars-là cette saison », a repris le Césairois.

Borduas, après un début de saison qu’il a qualifié de « relax », s’est mis en marche après la période des Fêtes. Il a conclu la campagne avec une récolte de 22 points, dont huit buts, en 28 matchs. Pas vilain, somme toute, pour une recrue.

« Il y a eu de l’adaptation, c’est certain. C’est plus rapide, c’est plus fort (que le junior AAA), c’est autre chose. C’était impossible de passer à côté de cette période d’adaptation. »

À la ligne bleue, son coéquipier Chicoine a bien fait les choses également. Il a amené de Granby son caractère offensif et il a complété la saison avec une récolte de 21 points, dont six buts, en 31 matchs.

Du bon temps

Borduas et Chicoine ont passé du bon temps sur le campus de l’université Norwich. Ils ont tripé sur la patinoire, mais aussi dans leur nouvelle vie en général.

« Il n’y a pas grand-chose que je n’aime pas ici, a souligné Borduas. J’ai eu une décision à prendre l’an dernier en ce qui a trait à mon avenir et j’ai clairement pris la bonne. Aussi, je n’étais pas parfaitement bilingue en arrivant ici et là, je le suis. »

Borduas, qui étudie en business, rentrera dans la région dans environ un mois. Mais puisque Norwich est située à moins de trois heures de Granby, il viendra faire une saucette la semaine prochaine. Il espère alors avoir la chance de voir les Inouk.

« Je suis à distance ce qui se passe avec eux, je parle encore avec plusieurs gars. C’est l’fun de voir l’équipe encore une fois rendue en demi-finale. »