Félix Auger-Aliassime (226e) disputera samedi la grande finale de la Copa Sevilla contre la raquette locale Inigo Cervantes, un Espagnol de 27 ans qui pointe au 246e rang mondial.

Blessé, Auger-Aliassime ratera le Challenger

La 22e édition du Challenger Banque Nationale de tennis n'est pas commencée qu'elle vient déjà de perdre un joueur. Et un gros !
Ainsi, Félix Auger-Aliassime ne viendra pas à Granby du 22 au 30 juillet en raison d'une blessure au poignet gauche. L'athlète de 16 ans s'est d'ailleurs retiré du Challenger de Winnipeg, qui aura lieu la semaine prochaine, et de celui de Gatineau, qui suivra.
« Je suis évidemment très déçu de devoir rester sur les lignes de côté, d'autant plus que j'adore jouer chez nous, au Québec et au Canada, a expliqué Auger-Aliassime dans un communiqué émis par Tennis Canada. Je dois cependant écouter mon corps afin de revenir à 100 % pour les derniers mois de la saison. »
Classé 231e au monde à seulement 16 ans, Auger-Aliassime sera donc de retour au jeu pour la Coupe Rogers, du 5 au 13 août, et pour les qualifications des Internationaux des États-Unis qui suivront. Il a beau aimer Granby, Montréal et New York sont plus importants.
La perte d'Auger-Aliassime ne fera pas l'affaire des organisateurs du Challenger, qui avaient mis la photo de celui-ci sur l'affiche publicitaire du tournoi que l'on retrouve un peu partout en ville depuis une semaine.
« C'est une triste nouvelle, mais Félix doit penser à lui et à sa santé, a commenté, tout de même beau joueur, le président et directeur général du Challenger, Alain Faucher. Il nous manquera, c'est certain, mais nous comprenons tout à fait la situation. Comme à chaque année, par contre, il y aura plusieurs bons athlètes qui évolueront sous nos yeux à Granby. »
On devrait d'ailleurs connaître pas plus tard que la semaine prochaine l'identité de ceux et celles qui participeront au Challenger.
Plus bel espoir
À 14 ans, chez nous à Granby, Auger-Aliassime était devenu le plus jeune joueur de l'histoire à atteindre les quarts de finale d'un tournoi de type Challenger. Et le public d'ici était tombé en amour avec lui. L'an dernier, il s'était toutefois incliné dès le premier tour.
Il y a quelques semaines, il a remporté le Challenger de Lyon, devenant ainsi le septième plus jeune joueur de l'histoire à enlever les honneurs d'un tournoi de type Challenger. Il est clairement le plus bel espoir du tennis canadien.
Tennis Canada a aussi annoncé que l'Ontarien Denis Shapovalov s'était retiré du Challenger de Winnipeg. Classé 164e au monde, l'athlète de 18 ans devrait toutefois être à Granby dans quelques semaines.