Alexandre Couture s’est blessé en encaissant une mise en échec le 23 février.

Blessé, Alexandre Couture a dû ronger son frein

Victime d’une double fracture de la cheville, Alexandre Couture a vécu des moments frustrants au cours des dernières semaines. L’attaquant a assisté, impuissant, à l’élimination subie par les Foreurs de Val-d’Or face aux Tigres de Victoriaville au premier tour des séries de la LHJMQ.

Couture s’est blessé en encaissant une mise en échec le 23 février, lors d’un match contre les Screaming Eagles du Cap-Breton. Il n’a pas rejoué depuis.

« Il s’agit probablement d’un des moments les plus durs depuis que je joue au hockey !, a confié l’attaquant de 18 ans. (...) Les joueurs s’entraînent tout l’été pour arriver en forme pour les séries, le moment le plus important de la saison. Et là, bang, cette blessure est venue me freiner... »

Le Granbyen aurait évidemment souhaité disputer le septième et ultime match, perdu 4-3 en prolongation.

« Je ne crois pas qu’un joueur fasse la différence et que les blessures sont la raison de notre défaite. Mais d’un autre côté, je crois que (ma présence) aurait peut-être aidé un peu mes coéquipiers. Les séries, ce sont des games émotives où il faut laisser nos tripes sur la glace. Habituellement, je performe bien dans ce genre de situations », a-t-il affirmé.

« Mais je tiens à souligner que les gars ont fait une job incroyable. Ils ont tout donné! »

Fins de parcours

Par ailleurs, le Bromontois Charles Beaudoin (un point en cinq matchs de séries avec Shawinigan) et le Granbyen Benjamin Corbeil (deux points en cinq matchs avec Blainville-Boisbriand) se retrouvent aussi en vacances. Ces deux recrues ont principalement été utilisés à l’aile droite cette saison.

Notons finalement que Yann-Félix Lapointe, Jérémy Rainville et leurs coéquipiers du Phœnix de Sherbrooke tentaient d’éviter l’élimination vendredi soir contre les Voltigeurs de Drummondville. Le cinquième match de cette série de deuxième ronde était présenté au Centre Marcel-Dionne.

En plus de six joueurs repêchés dans la LNH, les Voltigeurs misent notamment sur le polyvalent centre Félix Lauzon, originaire de Roxton Pond.