Quelque 175 femmes sont attendues au Bikefest, à Bromont, samedi prochain.

Bikefest pour femmes

Près de deux cents femmes parcourront à vélo les routes de la région, samedi prochain. L’entreprise spécialisée dans la confection de vêtements de sport Peppermint Cycling Co. débarque à Bromont avec le Bikefest, une sortie cycliste en formule tout inclus réservée à la gent féminine.

« Le vélo est un sport qui a pris beaucoup d’envergure auprès des hommes », soutient Véronik Bastien, cofondatrice de Peppermint Cycling Co et organisatrice du Bikefest. Ça s’est développé avec une tangente mise sur l’intensité et la performance et les femmes ne sont retrouvent pas toujours là-dedans », soutient-elle.

Peppermint est une entreprise québécoise qui se spécialise avant tout dans la conception et la fabrication de vêtements sportifs féminins. Sa fondatrice se défend toutefois d’être à la tête d’une entreprise féministe. « On organise seulement des événements pour faire vivre une culture de vélo aussi accessible pour les hommes que pour les femmes, avance-t-elle. On veut leur offrir une journée dédiée aux femmes », explique Mme Bastien, qui rappelle que son entreprise organise également des rendez-vous cyclistes dans lesquels les hommes sont les bienvenus.

Tournée provinciale
L’an dernier, l’événement avait eu lieu dans la région de Montréal. « Le défi c’était le trajet », se rappelle Véronik Bastien. Cette fois, on a voulu faire une sortie plus tranquille avec moins de trafic. »

La tournée Bikefest démarrera en fin de semaine à Bromont et se rendra par la suite à Mont-Tremblant puis à Québec. « On a une équipe d’experts qui a essayé les trajets et qui s’est assuré que la circulation automobile ne soit pas trop importante et que la chaussée soit en bon état », précise-t-elle.

Ambassadrices
L’organisatrice reconnaît qu’il existe déjà plusieurs événements sportifs, mais croit que le Bikefest est unique par sa formule « tout inclus » et exclusivement féminine.

À l’achat du billet, les cyclistes auront droit, entre autres, à un bar à café et à de la nourriture tout au long de la journée. Un « happy-hour festif et gourmand » est même prévu à la fin de la journée.

Les 175 femmes qui sont attendues seront divisées en pelotons d’une douzaine de coureuses accompagnés de motocyclistes pour garantir la sécurité et d’« ambassadrices » pour accompagner le groupe. « Ce sont des femmes qui sont habituées d’être sur le terrain et qui sont formées pour ça », précise Véronik Bastien.

Et les participantes qui voudront se dépasser complètement en auront pour leur argent puisque les groupes de haute intensité seront accompagnés par des ambassadrices ayant fait partie de l’équipe canadienne de cyclisme.

Deux parcours sont proposés. Le premier, d’une longueur de 60 km, est un aller-retour entre Bromont et Sutton, tandis que le second, d’une longueur de 75 km, propose de faire un crochet par Waterloo.

Selon l’organisatrice, il ne resterait qu’une dizaine de billets disponibles sur le site web de l’entreprise. Toutefois, il n’est pas impossible que de nouvelles places s’ajoutent.