Patrick Bergeron a été l’un des adjoints de Patrice Bosch au cours des deux dernières saisons.

Bergeron et Lapierre sur les rangs pour succéder à Bosch

Il n’y a pas endroit plus intéressant que Granby pour diriger dans la Ligue de hockey junior AAA. Et mardi matin, le président Marco Bernard avait déjà reçu des curriculum vitae en bonne et due forme.

Ils n’ont certainement pas envoyé de CV en tant que tel, mais Patrick Bergeron et David Lapierre sont intéressés à succéder à Patrice Bosch derrière le banc. Le premier l’a fait savoir directement à Bernard alors que le second, lorsque joint par La Voix de l’Est, a affirmé que s’il pouvait «aider» les Inouk, il le ferait avec plaisir.

Bergeron, on le sait, a dirigé les Inouk en 2010-2011 et pendant la majeure partie de la saison 2011-2012 avant de revenir avec l’équipe en tant qu’adjoint à Patrick Gosselin puis à Bosch à compter de 2016-2017. Il est aussi le grand patron du programme de hockey de l’école secondaire Massey-Vanier, un des meilleurs au Québec.

Lapierre, lui, a mené les Inouk à la conquête de la Coupe Napa en 2013-2014. Il a ensuite été adjoint pendant deux ans avec les Huskies de Rouyn-Noranda. Il travaille actuellement pour le programme de hockey de l’école secondaire De Mortagne, à Boucherville.

La situation de Lapierre est toutefois particulière puisqu’il a terminé la saison derrière le banc des Maroons, de la Ligue senior AAA, qui s’installeront au centre sportif Léonard-Grondin à l’automne. Et Christian Roy, le grand patron de la nouvelle équipe de hockey de Granby, aimerait beaucoup retenir ses services en vue de la prochaine saison.

À travers tout ça, il y a également l’avenir des Inouk dont il faut tenir compte. Après s’être montré particulièrement fier pour Bosch, Marco Bernard a répété mardi qu’il ne pouvait garantir le retour de l’équipe à Granby à 100 %. « Mais il faut quand même préparer la prochaine saison comme si de rien n’était », a-t-il dit.