Acquis récemment par les Inouk, le défenseur Jesse Belzil connaît une véritable éclosion à 19 ans.

Belzil : « Ça fait du bien de changer d’air ! »

Plusieurs dirigeants le répètent souvent : en séries éliminatoires, une équipe de hockey n’a jamais trop de bons défenseurs à sa disposition. C’est probablement dans cette optique que le grand patron des Inouk, Patrice Bosch, a obtenu les services des gauchers Jesse Belzil et Jérémie Major peu avant la date limite des transactions dans la Ligue junior AAA du Québec.

Acquis de l’Arctic de Montréal-Nord en échange de l’arrière Jonathan Casella et d’un choix de 2e ronde en 2019, Belzil passe du pire club du circuit à une formation qui aspire aux grands honneurs.

« Ça fait du bien de changer d’air ! À chaque match, dans la tête de tous les gars, c’était clair qu’on perdrait... », a reconnu le principal intéressé.

Âgé de 19 ans, Belzil connaît une véritable éclosion cette saison. En date de jeudi soir, il avait récolté 24 points, dont quatre buts, en 33 matchs. Son différentiel de -20 est plutôt potable considérant son rôle avec l’Arctic.

Jérémie Major a décidé de faire le saut au niveau junior AAA pour obtenir plus de temps de jeu.

« J’ai été blessé dans un accident de la route en 2017, donc j’ai peu joué la saison dernière. Je suis ensuite arrivé avec une équipe qui me faisait totalement confiance, même si je n’avais pas fait mes preuves. Maintenant, je ne me débarrasse pas de la rondelle pour rien, je lis mieux le jeu », a souligné l’ancien du Collège Français de Longueuil, qui a aussi écopé d’une centaine de minutes de pénalité.

Major voulait jouer

On serait tenté de croire que, contrairement à Belzil, Jérémie Major a subi une rétrogradation cette semaine.

Bons premiers au classement général de la Ligue de hockey junior majeur du Québec, les Huskies de Rouyn-Noranda l’ont soumis au ballotage après qu’il ait amassé deux aides en 13 parties. Il faut toutefois savoir que le défenseur de 18 ans a été réclamé par les Foreurs de Val-d’Or, mais qu’il a préféré passer au niveau AAA pour jouer davantage.

« Pour le bien de ma saison, je savais que c’était la décision à prendre. […] Les Foreurs m’auraient donné le même rôle que j’avais avec les Huskies. J’aurais joué seulement advenant des blessures», a expliqué Major.

Bien conscient des attentes élevées chez les Inouk, le Maskoutain se décrit comme un défenseur plutôt complet qui « aime se porter à l’offensive et créer des choses ».

Misant déjà sur les vétérans Vincent Lampron, Simon Lavoie et Nicolas Nadeau, Bosch aura dorénavant l’embarras du choix pour composer sa brigade défensive. La tâche s’annonce d’autant plus ardue pour les attaquants adverses...