La voiture utilisée par les pilotes sera une Street Stock, quelque chose qui ressemble à un pro-stock.
La voiture utilisée par les pilotes sera une Street Stock, quelque chose qui ressemble à un pro-stock.

Beaucoup d’intérêt pour les courses virtuelles de l'Autodrome

Dominic Lussier ne s’attendait pas à ça. En fait, il serait plus juste de dire qu’il n’en revient pas. 

Jeudi, en début d’après-midi, pas moins de 90 pilotes s’étaient inscrits pour les courses virtuelles que l’Autodrome Granby présentera sur sa page Facebook et sur son site web à compter de vendredi soir via iRacing.com. Oui, l’intérêt est là.

«Je suis vraiment surpris, mais je suis très content, explique le copropriétaire et promoteur de l’Autodrome. Après tout, ça prend quand même un bon ordinateur ainsi qu’un peu d’équipement (volant et pédales) pour pouvoir participer. Mais c’est vraiment l’fun!»

Lussier et son équipe ont passé la semaine à faire des essais, à tenter de se familiariser avec la technique. Alex Lajoie, pilote en sportsman, est ni plus ni moins le «cerveau» de l’aventure.

La première soirée, qui débutera à 19h30, en sera une de pratique. La première course comptant pour le championnat aura lieu le vendredi suivant.

«On va être prêts pour vendredi, reprend Lussier. Et on est excités, on a hâte!»

Parmi ceux qui se sont inscrits jusqu’ici, il y a François Adam, Steve Bernard, Mathieu Boisvert, Dany Gagné, Bertrand Godin, Dale Gosselin, David Hébert, Joey Ladouceur, Michaël Parent, Maxime Plante, William Racine, Danick Sylvestre et Dany Voghel. D’autres, comme les frères Bernier, sont toujours en attente de leur équipement.

Alex Labbé, qui participe à ce genre de courses avec les autres pilotes de NASCAR aux États-Unis, sera invité à se joindre au groupe de Granby.

La voiture utilisée par les pilotes sera une Street Stock, quelque chose qui ressemble à un pro-stock.  

Rappelons que les courses auront lieu sur terre battue, virtuelle bien sûr. Il y a aura même un directeur de courses, en l’occurrence Benoit Savoie, habituellement signaleur à l’Autodrome.

Et comme un vendredi soir normal à l’Autodrome, Anthony Marcotte et Dave Paryzo seront à l’animation.