Tôt ou tard, nos petits baseballeurs vont envahir à nouveau nos terrains de balle…

Baseball mineur: «On va avoir besoin du sport tantôt»

Baseball Québec, on le sait, a suspendu ses activités jusqu’au 1er mai. À Granby, le président du baseball mineur, François Lemay, affirme qu’aussitôt que les interdictions de rassemblements seront levées, il y aura du baseball.

«On va tous avoir besoin du baseball et du sport tantôt, explique-t-il. Dès que ce sera permis, on va faire du baseball. Il faudra voir quelle forme exacte est-ce que ça va prendre dépendant de la date à laquelle on pourra débuter, mais il y aura de la balle cet été, je vous le dis.»

Lemay insiste : les gens auront besoin de sport.

«À un moment donné, quand les nouvelles seront meilleures, tout le monde aura besoin de passer à autre chose. Nous, on fait du baseball et ce sera notre petite contribution à nous.»

Soccer : 1er mai aussi

Les gens du conseil d’administration des Cosmos se sont quant à eux réunis mardi soir comme prévu. L’organisation locale suit bien sûr les directives de Soccer Québec, qui a suspendu ses activités jusqu’au 1er mai également.

«Soccer Québec planche sur plusieurs scénarios, dont un qui prévoit le début de la saison à la fin mai, début juin et un autre qui prévoit le début de saison en juillet, souligne Bruno Paré, président des Cosmos. La fin mai, il me semble que ça vient vite, mais on verra…»

Les inscriptions au niveau développement (ou local) étant aussi suspendues, Paré est conscient que son organisation devra s’ajuster le temps venu.

«L’an dernier, 850 jeunes étaient inscrits au niveau développement. Seront-ils tous de retour? Ou est-ce qu’on devra faire avec moins vues les circonstances? Peut-être que ce sera un petit casse-tête…»

Lorsque la vie reprendra un tant soit peu son cours normal, ça risque d’être un casse-tête à plusieurs morceaux pour bien des gens dans le monde du sport…