Les Inouk pourraient-ils jouer ailleurs qu’à Granby la saison prochaine ?

Avenir des Inouk: Marco Bernard n'écarte rien

Alors que le mois de mai cogne à notre porte et qu’un peu tout le monde a commencé à préparer tranquillement la prochaine saison de hockey, rien n’est encore officiel ni confirmé à savoir qui va occuper l’espace au centre sportif Léonard-Grondin à l’automne.

On le sait, les Maroons, ceux de la Ligue senior AAA, ont fait une demande afin de disputer leurs matchs locaux à Granby la saison prochaine. Leur demande aurait été acceptée, mais personne ne veut confirmer l’information.

Mais les Maroons, a-t-on appris, ont aussi fait une demande à une autre ville de la région, qui n’est pas Farnham. On comprendra les dirigeants de vouloir protéger leurs arrières au cas où, d’autant plus que Waterloo va accueillir une équipe de la Ligue senior Richelieu la saison prochaine et que l’aréna Jacques-Chagnon n’est officiellement plus une option. On peut penser que Cowansville est le plan B de Christian Roy et de ses associés.

D’ailleurs, a-t-on encore appris, les Maroons vont officiellement faire une demande de transfert à la Ligue senior AAA, sans préciser l’endroit où ils vont s’installer, mardi soir à Trois-Rivières.

Certains diront que le sort des Maroons est lié à celui des Inouk, qui n’ont toujours pas d’entente avec la Ville de Granby. Ou vice-versa.

Les Inouk n’ont toujours pas d’entente, mais ils ont néanmoins une offre sur la table, que les gens de la Ville ont déposée à la fin de la dernière semaine. Une offre qui tiendrait compte de l’arrivée des Maroons au centre sportif Léonard-Grondin.

Mais voilà, il se passe plein de choses en même temps chez les Inouk à l’heure où on se parle, ce qui complexifie le dossier de l’avenir de l’équipe.

Le président Marco Bernard, on le sait, veut transformer l’équipe en OSBL. Le dossier avance bien, dit-on, et il semble que rien ne sera décidé quant à l’avenir de la concession avant que toutes les ficelles de l’OSBL ne soient attachées. Mais on s’entend que le temps commence à presser.

Il y a toutefois suffisamment d’incertitude autour de l’avenir de l’équipe pour que des membres du personnel hockey envoient des CV à d’autres organisations d’autres ligues.

Le plan A… et le reste

Parce qu’il se brasse plein de choses présentement et que la plupart des dossiers sont confidentiels, Marco Bernard ne court pas après les journalistes. Il a néanmoins accepté de révéler certaines choses à La Voix de l’Est.

« Notre plan A est la création de l’OSBL et, bien sûr, de confirmer notre retour à Granby, a-t-il dit. Mais pour le reste, aucune possibilité n’est écartée. »

Incluant le déménagement de la concession ?, a-t-on demandé.

« Aucune possibilité n’est écartée ! », a-t-il insisté.

Chaque jour amène sa nouvelle rumeur au sujet des Inouk. Et Bernard a démenti formellement celle voulant que l’équipe soit sur le point d’être vendue.

« C’est absolument faux. Je le répète, on concentre présentement nos énergies à la création de l’OSBL », a-t-il mentionné.

Et tandis que le retour de l’équipe n’est toujours pas confirmé, les Inouk annoncent sur Facebook leur camp des recrues, qui aura lieu les 18 et 19 mai au centre sportif Léonard-Grondin…