Face au Collège Français, le gardien Nathan Ward-Raymond a cédé cinq fois sur 18 tirs.

Autre revers des Inouk à Longueuil

Les Inouk de Granby­ n'ont pu conjurer le mauvais sort sur la route vendredi soir, alors qu'ils ont subi une sixième défaite (6-2) en autant de matchs contre le Collège Français de Longueuil cette saison.
Si la troupe de Patrick Gosselin souhaite obtenir réparation, elle devra maintenant attendre les séries éliminatoires.
Après une première période où les deux clubs sont demeurés nez à nez, le vent a nettement tourné à l'avantage des locaux lors du second vingt. Jean-Philippe­ Beaulieu, Vincent Chapleau (deux fois) et Jérémy Fortin ont alors marqué quatre buts sans réplique pour le Collège Français. 
Les Inouk ont repris espoir lorsque William Leblanc a fait 4-1 au tableau d'affichage, à mi-chemin dans l'engagement.
Meneurs de la section Martin­ St-Louis, les Longueuillois ont toutefois conservé leur emprise sur la rencontre. Après 53 minutes de jeu, ils disposaient d'une confortable avance de 6-1. 
Les esprits se sont ensuite échauffés, le Granbyen Patrice Demuy engageant notamment le combat avec Jérémy Diotte. 
De loin le meilleur pointeur de la LHJAAAQ, Joël Caron a complété le pointage dans une cause perdue d'avance. 
Devant le filet des visiteurs, Nathan Ward-Raymond a cédé cinq fois sur 18 tirs avant de céder sa place à Alexandre Carle (huit arrêts). 
Terminant le match avec quatre points, Chapleau a récolté la première­ étoile du match. 
Les Inouk devront rapidement se remettre de cette énième défaite contre Longueuil, puisqu'ils affronteront les Forts à Chambly dimanche en fin d'après-midi.