Les voitures de stock-car devraient envahir la piste de l’Autodrome samedi.

Autodrome: les pratiques repoussées de 24 heures

S’il y a un sport où la compétition est féroce, où c’est souvent au plus fort la poche, c’est bien la course automobile. Mais voilà, l’entraide et la collaboration font aussi partie de ce sport.

En raison des prévisions météorologues défavorables, les pratiques prévues vendredi soir à l’Autodrome Granby ont été repoussées à samedi soir. On vous parle de collaboration puisque l’Autodrome Drummond devait tenir ses pratiques ce samedi, mais, puisque l’ouverture officielle à Drummondville n’est prévue que le 18 mai, le promoteur Yan Bussière a accepté de retarder d’une semaine ses séances d’essais libres.

« Comme je dis souvent, c’est toujours mieux de s’accommoder que de se chicaner, a mentionné en souriant Dominic Lussier. Je remercie sincèrement Yan de sa collaboration. »

Il faut dire qu’il était déjà assuré que le programme prévu le 11 mai au RPM Speedway, aussi propriété de Lussier et de son groupe, allait être annulé, la piste n’étant simplement pas prête à recevoir les voitures de stock-car à la suite du dur hiver qu’on a connu. Ce qui laissait donc une place pour les gens de l’Autodrome Drummond pour tenir leurs pratiques.

« Les gens ont hâte d’aller aux courses et je les comprends, a repris Lussier. On a hâte aussi d’y aller, croyez-nous. Mais comme toujours, il faut faire avec les conditions météo. »

Le programme d’ouverture de l’Autodrome est toujours prévu pour vendredi prochain.