Yan Bussière reviendra à l'Autodrome, mais pas à temps plein. Et il pilotera la troisième voiture des frères Bernier.

Autodrome : des arrivées, des départs

C'est vendredi soir que la nouvelle saison de stock-car va se mettre en branle à l'Autodrome Granby. Et comme à l'habitude, la nouvelle campagne amène son lot de changements dans l'alignement des pilotes.
« À chaque année, on perd des gens... et c'est normal, mentionne le promoteur Dominic Lussier. En même temps, des pilotes graduent et d'autres s'amènent. Sans vouloir faire de jeu de mots, c'est une roue qui tourne. »
Bien sûr, ce sont les absents qui feront le plus jaser. Comme Kayle Robidoux, qui ne veut rien savoir de courir avec une voiture plus lourde que les autres. Et comme Jocelyn Roy, qui, une nouvelle fois en brouille avec les dirigeants de l'Autodrome, ne viendra pas défendre son titre chez les pro-stock. 
« Comme avec Kayle, je vais espérer jusqu'à la dernière minute que Jocelyn se présente pour l'ouverture de la saison, reprend Lussier. J'ai parlé plusieurs fois à Jocelyn et il en a contre certaines réglementations. C'est dommage, mais j'espère le revoir. »
Toujours chez les pro-stock, Normand Voghell n'entend pas se présenter à l'Autodrome vendredi. En fait, le vétéran pilote d'Ange-Gardien n'a pas remis les pieds à la piste de la rue Cowie depuis juin dernier après qu'il eut été suspendu un programme pour s'être battu dans les puits. 
« Les discussions avec Normand ne sont pas terminées », ajoute simplement Lussier. 
En sportsman, la présence de François Adam, de Saint-Pie, semble incertaine. Mais on le reverra assurément en pro-stock. 
Bussière... chez les Bernier 
Yan Bussière a décidé de se concentrer sur ses activités de promoteur de l'Autodrome Drummond et il a vendu son équipement de course. On le reverra tout de même de temps en temps à Granby au volant de la troisième voiture des frères François et Steve Bernier. 
« Yan a pris des décisions déchirantes au cours de l'hiver, mais il semble à l'aise avec ses choix, dit encore Dominic Lussier. Honnêtement, j'aurais été très déçu de le perdre complètement. On va le prendre quand il sera là. »
Toujours chez les modifiés, Josiane Plante rejoindra son frère Maxime dans la classe maîtresse de l'Autodrome. On a déjà vu des confrontations entre frères, entre un père et son fils, mais pas souvent entre un frère et une soeur. 
Alain Boisvert reprendra pour sa part son volant à temps plein, accompagné de son fils Mathieu. Simon, son autre fils, se joindra à l'équipe à son retour de ses études aux États-Unis. 
Le Granbyen Yannick Ledoux, au volant d'une voiture de Michaël Parent, effectuera quant à lui un retour, toujours en modifié. 
Mathieu Laramée graduera de son côté en provenance de la classe sportsman. 
Jérémy Roy, le fils de Martin Roy, qui court en série Xfinity de NASCAR, fera enfin ses débuts chez les sportsman. 
« Il y a énormément d'engouement pour la classe sportsman présentement », souligne Dominic Lussier. 
La 40e de « Ti-Rouge »
La nouvelle saison sera par ailleurs la 40e de Richard « Ti-Rouge » Bertrand. Le pilote d'Acton Vale ramènera sa passion dévorante pour les courses en classe pro-stock. 
Tout le monde aime « Ti-Rouge » à l'Autodrome. Pariez que son anniversaire de course sera célébré dignement.