Alex Tagliani a repoussé une attaque d’Andrew Ranger en fin de course lors de la dernière ligne droite samedi à Toronto.

Andrew Ranger termine deuxième à Toronto

Andrew Ranger a terminé la quatrième étape de la série canadienne de NASCAR en deuxième position, derrière Alex Tagliani, samedi à Toronto. Le Granbyen s’est ainsi hissé au sommet du classement. Il s’agit aussi d’une quatrième victoire de suite par un pilote québécois.

Parti de la pole position, Tagliani a dominé la majorité de la course qui se déroulait en circuit urbain dans la Ville Reine.

Rappelons que Ranger a été le deuxième plus rapide lors des pratiques, mais sa voiture a été jugée non conforme lors de l’inspection technique, puisqu’elle était trop haute. Il a finalement pris le départ en 6e position, sur 19 voitures.

« J’étais un peu stressé avant la course, a raconté Ranger. Toronto, c’est une piste qui est au centre-ville, donc qui est vraiment étroite. Dès le départ, j’ai été capable de prendre la cinquième position et d’attaquer pour me retrouver à mener l’épreuve devant Alexandre Tagliani et Marc-Antoine Camirand pendant quelque temps avant qu’ils me dépassent. »

Avec trois tours à faire, Camirand a fait une erreur qui l’a envoyé dans les pneus de sécurité, permettant à Ranger d’occuper la deuxième position lors de la relance, derrière Tagliani.

« C’est toujours excitant dans notre série, parce que tu ne sais jamais ce qui peut arriver. C’est très stressant », a souligné le pilote originaire de Roxton Pond.

Une fin «spectaculaire»

Tagliani a repoussé une attaque de Ranger en fin de course lors de la dernière ligne droite, qui lui avait d’ailleurs ravi la victoire dans une situation similaire l’année dernière.

« Il n’a pas fait d’erreurs à la fin. On a fini quasiment côte à côte sur la ligne droite. J’étais seulement à un dixième en arrière de lui. Pas à une seconde là, seulement un dixième ! C’était vraiment spectaculaire ! »

Louis-Philippe Dumoulin a complété le podium.

En vertu de sa deuxième place, Ranger s’est emparé de la tête du classement, lui qui devance Kevin Lacroix par 2 points, et Tagliani par 12 points. Ranger s’est dit très satisfait de sa course et de son début de saison, avec trois podiums en quatre courses et une quatrième position.

Il salue aussi le niveau élevé de compétition. « Tous les pilotes du top 10 avaient une chance de gagner. En quatre épreuves, il y a eu quatre gagnants différents », a-t-il fait valoir.

La série canadienne de NASCAR reprendra le 24 juillet prochain dans l’Ouest canadien, à Saskatoon, pour une double épreuve de 125 tours.

Ranger avait connu quelques difficultés techniques l’année dernière en Saskatchewan et souhaite faire mieux cette année. « Ça allait très bien, mais j’ai eu un bris de power steering. Ma voiture faisait de la boucane et j’ai été disqualifié. Bref, ça a été catastrophique », a-t-il rappelé. Des problèmes techniques ont continué de l’embêter lors des épreuves suivantes.

« L’Ouest, ça a été plus dur pour moi dans les dernières saisons. Mon but cette année, c’est d’y survivre et de revenir encore en tête du championnat.»