Alex Lafrenière s'était gagné une légion d'admirateurs parmi les partisans des Inouk.

Alex Lafrenière quitte les Inouk

Alex Lafrenière, dont tout le monde vantait le travail chez les Inouk il y a à peine une semaine et qui semblait très heureux à Granby, vient de quitter l'équipe.
«Je pense qu'Alex n'aimait pas qu'on l'utilise à l'attaque, lui qui est d'abord un défenseur, a expliqué, prudemment, le directeur général Stéphane Mondou. Mais nous, on a aussi besoin de lui en attaque...»
Mais voilà, ce n'est pas tout. Résidant et étudiant à Longueuil, Lafrenière aurait demandé aux Inouk qu'on augmente son allocation d'essence, ce que les Inouk auraient refusé.
«Le fait qu'Alex demeurait à Longueuil n'aidait pas, c'est sûr, a repris Mondou. Mais à mon avis, c'est d'abord parce qu'il n'aimait pas jouer en avant qu'il est parti...»
Lafrenière ne serait pas parti en mauvais termes avec personne. À preuve, il aurait dit à l'entraîneur David Lapierre qu'il était prêt à dépanner au besoin!
«Alex faisait du bon travail, il était très utile à l'équipe, a commenté Lapierre. Oui, c'est une perte. En plus, c'est un chic type.»
Lafrenière pouvait jouer comme défenseur et comme attaquant, il n'hésitait pas à jeter les gants au besoin et il était un atout dans le vestiaire. Les partisans comme ses coéquipiers l'aimaient beaucoup.
«En ce qui me concerne, la porte est toujours ouverte», a ajouté Stéphane Mondou.
Lafrenière n'a pas répondu aux appels de La Voix de l'Est.
À Longueuil et Sherbrooke
Assurés de participer aux séries éliminatoires depuis leur victoire de dimanche dernier face aux Lauréats de Saint-Hyacinthe, les Inouk ont rendez-vous avec les deux meilleures équipes de la Ligue de hockey junior du Québec en fin de semaine: ils seront à Longueuil ce soir et à Sherbrooke dimanche. Chassés de leur domicile en raison de la présentation du tournoi bantam, les Granbyens disputeront leurs cinq prochains matchs sur la route.
Charles-Olivier Lévesque sera devant le filet ce soir. Simon Bergeron s'est blessé à l'entraînement hier. Au bas du corps, qu'on nous a dit, parce que les séries éliminatoires s'en viennent et qu'on va maintenant nous parler de haut et de bas du corps...
Les défenseurs Maxime Fournier (Baie-Comeau) et David Bédard (Blainville-Boibriand) jouaient dans la LHJMQ hier soir. David Lapierre ne savait pas s'ils seront à Longueuil ce soir.
Avec sept matchs à disputer, les Inouk (20-19-6) sont huitièmes au classement général, le dernier qui donne accès à l'avantage de la patinoire au premier tour des séries.