Alex Labbé a franchi la lignée d’arrivée en 18e position samedi, lors de l’épreuve Pocono Green 250.

Alex Labbé satisfait de sa 18e position

Alex Labbé a de nouveau dû composer avec un important pépin technique, samedi, dans le cadre de l’épreuve Pocono Green 250 de la série Xfinity de NASCAR. Le protégé de BRP a néanmoins franchi la lignée d’arrivée en 18e place du côté de Long Pond, en Pennsylvanie.

Via sa page Facebook, Labbé s’est montré satisfait de ce résultat. « Grosse 18e position aujourd’hui. Après avoir passé aux puits pour un arrêt forcé dû à un feu dans le système d’ignition tôt dans la course. Nous avons perdu un tour à cause de ce bris, mais on est revenu en force durant le reste de la course. Bien content de l’effort de toute l’équipe, on est revenu de l’arrière à deux reprises aujourd’hui. »

Rappelons que Labbé avait dû abandonner au Charlotte Motor Speedway le 26 mai, étant incommodé par un problème majeur touchant le ventilateur de son casque. Fort heureusement, aucune complication n’avait été observée lors de son bref séjour à l’hôpital.

Lors du Langis Caron 150, Andrew Ranger (à gauche) a été devancé par Steve Côté (au centre), tandis que Dany Trépanier est monté sur la troisième marche du podium.

Le Pocono 250 a été remporté par le pilote vedette Kyle Busch. Chase Elliott a terminé deuxième, suivi de Daniel Hemric.

Busch pourrait toutefois faire face à des pénalités, l’inspection d’après-course ayant révélé une hauteur excessive de la partie avant-gauche de sa voiture.

Ranger deuxième à Vallée-Jonction
La série canadienne de NASCAR faisant relâche pour quelques semaines, Andrew Ranger s’est laissé tenté par une nouvelle aventure, samedi soir à l’Autodrome Chaudière de Vallée-Jonction. À ses débuts dans la classe régionale Late Model de NASCAR, le pilote granbyen a terminé deuxième lors du Langis Caron 150.

Ranger devait composer avec une voiture plus large, plus basse et nettement moins puissante (350 forces plutôt que 600) qu’à l’habitude. « J’ai eu un peu de difficulté à m’adapter au début. Mais une fois embarqué dans la course, j’ai été capable d’utiliser les lignes que j’aime bien à l’extérieur. Ça a été tout un spectacle ! », a-t-il commenté.

« Je crois que j’ai mené pendant 60 tours. J’ai fait une petite erreur qui m’a peut-être coûté la victoire... » Ranger a été devancé par Steve Côté, tandis que Dany Trépanier est monté sur la troisième marche du podium.