Alex Labbé : le sourire d’un pilote qui vient de recevoir d’excellentes nouvelles.
Alex Labbé : le sourire d’un pilote qui vient de recevoir d’excellentes nouvelles.

Alex Labbé renoue les liens avec BRP

Michel Tassé
Michel Tassé
La Voix de l'Est
Il fait toujours bon renouer avec de vieux amis. Et c’est ce qu’Alex Labbé s’apprête à faire.

Après avoir été supporté par Bombardier Produits Récréatifs (BRP) en 2016, en 2017 (année où il a remporté le titre en série canadienne de NASCAR) et pendant une partie de la saison 2018, le pilote des Bois-Francs vient d’apprendre que l’entreprise dont le siège social est situé à Valcourt le soutiendra lors des quatre prochains week-ends du calendrier de la série Xfinity de NASCAR et fort probablement l’an prochain.

« J’ai toujours gardé contact avec José Boisjoli, le grand patron de l’entreprise, et c’est directement grâce à lui si BRP s’associe à nouveau à moi, explique Labbé. C’est une super nouvelle et j’apprécie énormément ce nouveau coup de pouce. »

La voiture no. 36 de DGM Racing portera donc les couleurs de la marque Can-Am à compter du 18 septembre à Bristol, au Tennessee. À Las Vegas, le 26 septembre, Labbé roulera même à bord d’une nouvelle voiture. Son association avec BRP se poursuivra à Talladega, le 3 octobre, et à Charlotte, le 10 octobre.

« Ce sont tous des circuits où j’ai réalisé de bonnes performances en série Xfinity. Avec les moyens d’avoir un meilleur équipement, c’est vraiment prometteur. »

Vendredi soir, Labbé disputait l’épreuve de Richmond, en Virginie. Et il court au même endroit samedi. Il était 17e au classement de la série Xfinity avant la première des deux courses, lui qui revendiquait trois top 10 depuis le début de la saison.

« On continue à faire le maximum avec les budgets qu’on a. Je le répète, le nerf de la guerre dans notre sport, c’est l’argent. C’est pourquoi j’apprécie tellement le support des entreprises québécoises, qui représente rien de moins que 100 % de mon budget de commandites. »

S’il ne rêvent plus de faire les séries éliminatoires, Labbé avoue qu’il s’est mis dans la tête de ramener un top 5 d’ici à la fin de la saison.

« Et je pense sincèrement que c’est possible », termine-t-il.