Alex Labbé (voiture no. 32) a remporté la deuxième épreuve de la saison dans la série canadienne de NASCAR, samedi, à Delaware en Ontario.

Alex Labbé renoue avec la victoire

Après presque un an d'attente, Alex Labbé a renoué avec la victoire samedi en remportant la seconde manche de la série canadienne NASCAR, présentée à Delaware en Ontario.
Le protégé de BRP a dépassé Alex Tagliani en tête avec 36 tours à faire, position qu'il a ensuite conservée jusqu'à la fin de l'épreuve. Il s'agit d'une seconde victoire en carrière pour Labbé, qui avait gagné à l'Autodrome Chaudière­ l'année dernière.
« J'étais vraiment content. Ça a été un gros travail d'équipe. C'était ma première course à Delaware vu que la série n'y avait pas été depuis trois ou quatre ans, alors je suis très satisfait. Ça a été une journée parfaite pour nous autres », a indiqué­ le pilote de 24 ans.
Un résultat d'autant plus satis­faisant considérant que Labbé s'était simplement fixé comme objectif de terminer l'épreuve. « C'est une piste où il est difficile de faire des dépassements et où il y a souvent des accidents. Mon premier but était de survivre et de me rendre à la fin pour récolter des points. Gagner, c'est encore mieux. C'est bien au-delà des objectifs qu'on s'était fixés », a-t-il souligné.
Le coureur originaire de Saint-Albert a croisé le fil d'arrivée avec une avance de 1,9 seconde sur Tagliani au terme des 250 tours sur le circuit ovale du Delaware Speedway. DJ Kennington, Louis-Philippe­ Dumoulin et Kevin Lacroix, qui a dominé une bonne partie de l'épreuve, ont complété le top 5.
Parti en 16e place en raison d'un bris sur sa voiture qui a dû être réparé à la suite des qualifications, Labbé a dû trimer dur derrière son volant pour se hisser jusqu'au sommet­ du podium.
« Ça nous a donné du fil à retordre, mais on a travaillé fort et on a réussi à remonter jusqu'à l'avant du peloton. Ça a rendu la chose plus difficile puisqu'il y a gros de l'action sur ce circuit. J'ai notamment évité un gros accident dans le premier tour. Je sais que j'avais 250 tours pour me reprendre, mais disons que ça aurait été moins stressant avec une meilleure position sur la grille de départ. »
Ranger termine au 6e rang
Andrew Ranger a plutôt emprunté la direction opposée en raison d'un petit pépin avec sa voiture. Parti en pole position, Ranger a en effet dû se contenter de la 6e place après avoir été victime d'un problème­ de servodirection.
« Il restait 47 tours et j'étais en bonne position dans le top 5. C'était très serré à l'avant. La voiture allait super bien, mais malheureusement le power steering a cassé. Je suis alors entré en mode survie et j'ai juste essayé de finir la course du mieux que je le pouvais. J'avais définitivement les bras morts à la fin de la course », a noté Ranger en riant.
« On avait définitivement une voiture pour finir sur le podium. On a été dans le coup toute la course, mais on a été victime d'une malchance. Je suis content malgré tout. On est parvenus à aller chercher des beaux points, et c'est ça l'important. C'est déjà très serré au classement et je m'attends à ce que ça soit comme ça toute la saison », a ajouté le pilote de Granby.
Kevin Lacroix, qui avait remporté la première course de la saison, demeure le meneur de la série pour l'instant avec 89 points. Labbé (86 points) et Ranger (81 points) le talonnent toutefois de près. Le champion en titre, Cayden Lapcevich, occupe le 6e rang du classement. Le jeune pilote ontarien a terminé 12e samedi après avoir été impliqué dans un accrochage.
La prochaine épreuve de la série Pinty's, le CRS Express 300, sera disputée le samedi 17 juin sur la piste de l'Autodrome Chaudière à Vallée-Jonction.
 « C'est une piste que j'affectionne beaucoup. J'ai couru beaucoup là-bas dans les séries de Late Model avant de courir en NASCAR. J'ai gros de l'expérience là-bas. L'an passé, on a gagné la course, on a fait le record de piste et on s'est qualifié en pole position. On va avoir de la pression un peu, mais je suis certain qu'on va être compétitif­ », a affirmé Labbé.