Alex Labbé a été récompensé pour l’excellente saison qu’il a connue, lui qui est devenu le nouveau champion de la série canadienne de NASCAR en septembre dernier.

Alex Labbé remporte le trophée Gilles-Villeneuve

Alex Labbé a remporté le trophée Gilles-Villeneuve, remis par Auto Sport Québec, en récompense pour l’excellente saison qu’il a connue.

« Je suis très fier, a commenté le champion de la série canadienne de NASCAR. Je n’étais pas encore né quand Gilles est mort, mais j’ai tellement lu à son sujet et j’ai tellement regardé de vidéos de ses exploits. C’est lui qui a mis le sport automobile sur la carte au Québec et au Canada et il n’y a pas un pilote dans ce pays qui n’a pas été influencé par lui. »

Le trophée Gilles-Villeneuve, remis depuis 1982, est attribué à un pilote québécois ayant fait preuve de combativité et d’excellence en piste. Non, Labbé ne l’a pas volé.

« Quand on parle de combativité, on pense tout de suite à Gilles. Il était combatif, il était persévérant, il a connu une grande carrière à partir de rien. Il s’est bâti lui-même, comme on dit. Vraiment, tu te sens bien quand tu enlèves un trophée qui porte le nom de Gilles Villeneuve. »

Puisque Labbé a repris ses cours à l’université dans l’État de l’Ohio, c’est son père qui l’a représenté au banquet du Musée Gilles-Villeneuve, au cours duquel le trophée est remis annuellement. Andrew Ranger, Alex Tagliani, Louis-Philippe Dumoulin, Kevin Lacroix et Patrick Carpentier ont déjà gravé leur nom sur la récompense. 

« Présentement, j’étudie et je décompresse après une grosse et intense saison. Et j’attends des nouvelles à savoir où je vais courir la saison prochaine... »

États-Unis ou Canada ?

Labbé semble sincère quand il dit ne pas savoir où il se retrouvera en 2018. Ce qu’il veut, c’est courir en série Xfinity de NASCAR — et c’est ce que son patron Alain Lord Mounir lui a promis —, mais pas à n’importe quel prix non plus.

« Ce que je veux, c’est être au volant d’une voiture qui me permettra d’avoir des chances de succès, explique-t-il. Courir en Xfinity pour me battre pour la 30e place, je ne sais pas si ça m’intéresse tant que ça. Évidemment, il y a une question de budget là-dedans. On verra... »

Il a hâte que le dossier se règle.

« Mais là, je ne contrôle pas grand-chose. Je suis le dossier de près, mais je dois être patient. »

Labbé affirme enfin qu’il ne serait pas gêné de revenir en série Pinty’s.

« Ça reste une excellente série, une série très compétitive. Je le répète, on verra... »