Le Collège Mont-Sacré-Coeur, situé à Granby

Une leçon d'implication sociale

Implication sociale... beau grand terme non ? C'est lourd, je sais.
On s'entend, l'implication est quelque chose d'ultra important. La volonté d'en faire plus que ce qui est requis, plus que le strict minimum, c'est ça l'implication.
En mon sens, s'impliquer dans la communauté est quelque chose de fondamental, quelque chose qui est en mesure de se développer dès le plus jeune âge.
Prenez le milieu scolaire par exemple. C'est ici où la notion du strict minimum prend tout son sens. Que ce soit du côté des enseignants ou du côté des élèves, l'implication des parties prenantes fera toute la différence pour ce « passage­ obligé ». (je suis vendu d'avance, fier diplômé de la promotion 2006), les opportunités d'en donner « plus » ne sont pas rares. Équipes sportives, troupes de théâtre, école de musique, programme de pairs aidants, spectacles, comités et j'en passe.
Par contre, le désir d'implication ne se fait pas tout le temps seul. Un environnement propice, piloté par des membres du personnel dévoués et/ou par des bénévoles passionnés favorise ce désir.
Dans le cadre du cours de droit et d'entrepreneuriat, les élèves ont réalisé un projet se déroulant sur trois mois. L'objectif ? Concevoir un produit ou développer un service qui sera mis en vente auprès des autres élèves du Collège.
Coller la théorie et la vraie vie ! Excellent début non ?
Rédaction d'une lettre d'introduction pour les directeurs, préparation d'un pitch de vente, planification d'un échéancier de mise en marché, conception d'affiches promotionnelles, réalisation d'une publicité, mise en vente et rapport budgétaire !
Wow ! Quand je dis que l'implication provient de toutes les parties prenantes.
Résultat : Les élèves de cinquième secondaire du groupe 55 et 56 ont connu un grand succès ! En effet, c'est plus de 800 $ en profit net qui ont été amassés.
C'est ici où l'implication SOCIALE embarque. Les élèves ont décidé de remettre la totalité des profits à la Fondation de l'école. Pour ces élèves, je vous le confirme, l'implication sociale est plus qu'un « beau grand terme ».
À titre de Président de la Fondation du Collège Mont-Sacré-Coeur et aux noms de tous les administrateurs, je tiens à remercier ces élèves : 
Noah Bernardin, William Bousquet­, Raphaël Campbel­l, Garline­ Célestin­, Antoine Guilmette­, Noa Kleine-Fournier­, Valérie Lacroix, Mia Ouellet-­Bédard­ et Philip Quach, ainsi que les autres étudiants pour leurs projets entrepreneuriaux, sans oublier l'enseignant responsable, M. Louis Quinlan.
Faire plus que le strict minimum, c'est inspirant, c'est gratifiant et c'est reconnu.
MERCI !
Sébastien Nadeau
Président du conseil d'administration de la Fondation du Collège Mont-Sacré-Coeur