Parc des sommets : saviez-vous que ?

Nous voulons partager avec les citoyens nos inquiétudes quant à la demande de subvention qui a été déposée par la Ville de Bromont, auprès du ministère du Tourisme du Québec d’une somme de 2 750 000 $ pour l’acquisition de terrains et la mise en place d’infrastructures touristiques dans le Parc des sommets.

Cette demande s’appuie sur un plan d’affaires visant un achalandage de plus de 500 000 visiteurs en 2021. Voici les infrastructures décrites : 

Cabane à sucre d’autrefois, pavillon d’accueil de 1600 p.car., stationnement, circuit critérium enneigé de ski de fond, forfaits d’aventure équestre, caillebotis aux mille marches, service de navettes, nouveaux sentiers.

Nous sommes également très étonnés et désappointés que des organismes dont la mission est de protéger et de conserver la nature tels que Protégeons Bromont, la Société de conservation du mont Brome et Les Amis des sentiers s’associent à cette demande de subvention qui vise à créer des activités touristiques supplémentaires sur le futur Parc des sommets. La logique ne tient plus, la pression sur le territoire et les écosystèmes déjà fragiles ne fera qu’augmenter.

Nous croyons que cette complicité met en péril l’objectif visé de conservation et protection que la population de Bromont et des environs veut se donner et qu’elle appuie en participant à la campagne de financement populaire.

Le riche potentiel environnemental de ce territoire a largement été mis en valeur au cours des dernières années tant par les organismes cités plus haut que par Conservation Nature Canada et Corridor appalachien et ne fait aucun doute à nos yeux, protégeons et conservons, mais pas à n’importe quel compromis…

Camil Poulin et Chantal Vanstechelman

Bromont