Sylvain Dupont est le directeur général de la Corporation de développement communautaire de la Haute-Yamaska
Sylvain Dupont est le directeur général de la Corporation de développement communautaire de la Haute-Yamaska

L’isolement technologique, un enjeu invisible

LA VOIX DES LECTEURS / Chers élus de la Haute-Yamaska, lors de la dernière Table des membres de la Corporation de développement communautaire (CDC) qui avait lieu le 10 novembre 2020, les membres ont exprimé l’un des enjeux invisibles lorsque nous serons en zone rouge : l’isolement technologique de la population.

Ces gens qui n’ont pas les moyens de se procurer un ordinateur, une tablette, portable et/ou une connexion internet pour se connecter à cette vie virtuelle qui est la nôtre depuis des mois. Le besoin de s’informer, entre autres, passe beaucoup par le virtuel. Il y a bien sûr les médias écrits, la radio, la télévision et cela ne comble pas ce vide technologique nécessaire pour participer activement, dans le contexte actuel, à une vie « normale » et également avoir accès à certains services virtuels des organismes communautaires.

Les organismes sont pris entre deux feux : vouloir continuer à offrir des services à la population et suivre les consignes de santé publique. Nous parlons beaucoup depuis quelques semaines de santé mentale. Les organismes communautaires contribuent au maintien d’une bonne santé mentale de la population. Il faut toutefois que celle-ci puisse avoir accès aux technologies. Ces personnes, afin de répondre à leur besoin d’être branchées, utilisent majoritairement les lieux disponibles pour eux, notamment les bibliothèques.

Nous comprenons et acceptons les mesures mises en place pour diminuer la contamination. Les organismes communautaires ont beaucoup fait durant la première vague pour s’adapter en plus de suivre les consignes sanitaires et ne pas cesser les services offerts à la population.

Est-ce qu’il serait possible de trouver des alternatives, des solutions pour cette population qui ne demande qu’à être informée, qui désire briser son isolement, stimuler son intellect et arrêter d’être marginalisée ? Le besoin de socialiser est nécessaire pour une bonne santé mentale. Comment pouvons-nous l’imaginer autrement? Nous sommes en mode créatif, est-ce possible de le faire conjointement?

Nous sommes persuadés que nous pouvons trouver de nouvelles façons de faire, de nouvelles idées afin de « brancher » cette partie de population. Le milieu communautaire est prêt à mettre la main à la pâte afin de faire avancer ce dossier et ainsi démocratiser les nouvelles technologies.

Compte tenu de la deuxième vague en cours, d’une probable troisième vague et de l’hiver qui est à nos portes, il est urgent et vraiment nécessaire de considérer des mesures urgentes pour combler ce vide que vivent ces personnes esseulées.

Nous espérons pouvoir discuter prochainement avec vous d’une mise en place rapide de solutions, et ce, afin de protéger au maximum les personnes les plus vulnérables de notre communauté.

Sylvain Dupont

Directeur général de la Corporation de développement communautaire de la Haute-Yamaska