Catherine Demers

La Voix des lecteurs

Hommage à Catherine Demers

Le Groupe actions solutions pauvreté (GASP) a appris avec un immense regret le décès de madame Catherine Demers, attachée politique du député provincial de Granby, M. François Bonnardel.

Étant un organisme de concertation intersectorielle couvrant le territoire de la Haute-Yamaska, le GASP travaille étroitement avec différents secteurs d’intervention et compte les trois paliers politiques à titre de membres associés. Madame Demers représentait M. Bonnardel avec engagement et brio dans le cadre des assemblées régulières du GASP et des différents comités de travail.

Les membres du GASP ont ainsi eu l’immense chance de côtoyer cette femme dévouée et humaine depuis de nombreuses années. Elle s’est impliquée au sein de différents comités, tel que le Comité aide sociale, et elle a accompagné de nombreuses personnes dans leurs démarches auprès des instances gouvernementales. Elle a toujours fait preuve d’une grande générosité et d’une grande humanité auprès des citoyens et des groupes qu’elle accompagnait. Nous tenons à lui rendre hommage pour son implication assidue dans la communauté qui dépasse de loin sa contribution au GASP. Il s’agit d’une grande perte pour notre communauté. Sa vivacité d’esprit, son altruisme, sa douceur et son leadership manqueront à tous ceux et celles qui l’ont connue.

Toutes nos pensées et nos sympathies sont dirigées vers sa famille, ses proches et à l’équipe de François Bonnardel.

Reposez en paix madame Demers, votre sourire restera toujours gravé dans nos mémoires.

Nicolas Luppens, coordonnateur du Groupe actions solutions pauvreté (GASP)

Granby

Merci Catherine et repose en paix !

C’est avec stupéfaction et surtout avec une grande tristesse que nous apprenons le décès de madame Catherine Demers. La Dynamique des Handicapés Granby et Région (DHGR) ainsi que ses membres souhaitent rendre hommage à madame Demers. Nous avons eu l’immense chance de la côtoyer lors de diverses activités à la DHGR ou au GASP. Madame Demers a toujours soutenu avec vigueur et passion les démarches cherchant à inclure toutes les personnes vivant une différence.

Nous soulignons que madame Demers a manifesté constamment et dans la vie quotidienne des principes éthiques facilitant l’intégration et une valorisation des groupes marginalisés. Personne déterminée, elle parvenait à soutenir les personnes en situation de vulnérabilité. La persévérance qu’exprimait madame Demers se révélait être avant tout au service de la compassion. Elle affichait une empathie exceptionnelle qui assurait aux personnes qu’elle rencontrait un accueil reconnaissant la dignité de son interlocuteur ou de son interlocutrice.

Engagée et douée, elle savait résoudre les dossiers les plus complexes sans aucune difficulté. Soulignons également son engagement dans le domaine de l’environnement. Dans cette dimension, elle proposait un regard et des initiatives bien en avance sur son temps. En somme, madame Demers s’inscrit fort bien, au-delà des clivages politiques, dans des courants humanistes au sens noble du terme.

En terminant, nous souhaitons présenter toutes nos condoléances à sa famille, à ses proches et à ses collègues. Elle est et sera pour nous une inspiration constante dans la poursuite de la construction d’une société égalitaire, inclusive et équitable sur le plan économique, social et environnemental. Merci Catherine et repose en paix !

Patrice Perreault

Au nom de la Dynamique des handicapé.e.s Granby et région

Bravo Michaël !

Après quarante et un ans, j’ai décidé de retourner aux Îles-de-la-Madeleine en croisière avec CTMA, qui offre un aller-retour Montréal-les Îles pendant une semaine. C’est vrai que c’est un vieux bateau, mais la gentillesse du personnel, en majorité des Madelinots, vous fait vite oublier ce petit détail. Je ne vous parle même pas de la grande qualité des repas qu’on vous y sert.

À bord, il y avait deux artistes invités qui donnaient des spectacles en soirée. D’abord, Brigitte Leblanc: à l’entendre parler et chanter on sait tout de suite qu’elle est originaire des Îles. Ensuite, Michaël Rancourt, comme vous dites ici, un vrai Granbyen. C’est vrai que ça ne fait que douze ans que j’habite ici, mais j’ignorais que cet artiste y réside depuis plusieurs décennies. Outre le très grand professionnalisme de ses représentations sur scène, quel chic type et quel ambassadeur pour votre ville quand il se produit à l’extérieur !

Ce qui me surprend, c’est qu’il faut sortir de Granby pour apprendre que cet imitateur hors pair y a sa famille. Encore bravo pour ta gentillesse et ta simplicité.

Yvon Lavoie

Granby